Opération LENTUS

L’intervention des FAC lors de feux de forêt, d’inondations et de catastrophes naturelles au Canada

Lorsqu’une catastrophe naturelle survient au Canada, les autorités provinciales et  territoriales sont les premières à intervenir. Si la province ou le territoire n’est plus en mesure de faire face à la catastrophe, les Forces armées canadiennes (FAC) sont prêtes à aider et cette intervention est connue sous le nom d’opération LENTUS.

L’opération LENTUS est un plan d’urgence qui vise à aider les communautés touchées. Il peut être adapté pour répondre à toute urgence, comme à un incendie de forêt, à une inondation ou à un ouragan.

Les objectifs de l’Op LENTUS sont les suivants :

  • venir en aide aux autorités provinciales et territoriales;
  • intervenir de façon opportune et appropriée lors d’opérations de secours aux sinistrés;
  • stabiliser la situation de catastrophe naturelle.

Attention : Dernières nouvelles concernant les inondations au Québec

Des membres des FAC ont été déployés pour venir en aide aux habitants de quatre régions du Québec affectées par les inondations : la Montérégie, l’Outaouais, la Mauricie and la région de Montréal. Le 12 mai, la réponse d’urgence des FAC en soutien au Québec a atteint son sommet avec environ 2 600 membres de l’Armée canadienne, de l’Aviation royale canadienne et de la Marine royale canadienne dans ces régions.

Alors que l’eau se retire, l’opération passe du soutien aux besoins d’urgence de la province au soutien de la phase de récupération. Comme le nombre de demandes d’aide provenant des régions diminue, moins de membres des FAC sont requis et l’effectif total diminuera donc également. Cela permet à bon nombre de réservistes des FAC de retourner à leur emploi civil et à d’autres ressources spécialisées des FAC, comme les hélicoptères et les petites embarcations, de rentrer à leur base d’appartenance.

Calendrier :

  • Le 5 mai 2017 : Moins d’une heure après la réception d’une demande d’aide par Sécurité publique, les FAC ont envoyé des officiers de liaison et des éléments de reconnaissance à quatre centres de coordination régionaux. Une fois là, ils ont rencontré nos partenaires régionaux pour déterminer comment les FAC pouvaient aider.
  • Le 6 mai 2017 : Une unité d’intervention immédiate comptant 400 militaires a quitté la BFC Valcartier pour commencer à fournir de l’aide à quatre régions touchées. Les FAC ont également envoyé d’autres membres du personnel aux centres de coordination régionaux pour préparer la voie pour les autres vagues de troupes qui se préparaient à quitter Valcartier.
  • Le 7 mai 2017 : Des centaines d’autres militaires ont quitté Valcartier. L’effectif total en théâtre atteint approximativement 1 650 personnes, réparties dans quatre régions touchées.
  • Le 8 mai 2017 : Les FAC ont placé d’autres membres du personnel et d’autre matériel militaires en disponibilité pour venir en aide en cas de besoin. Il s’agissait d’environ 470 membres des compagnies d’intervention nationales des 31e, 32e et 33e Groupes-brigades du Canada, ainsi que d’un escadron mixte d’ingénieurs de la réserve.
  • Le 9 mai 2017 : En date du 9 mai 2017, environ 1 830 militaires soutenaient les opérations de secours suite aux inondations.
  • Le 10 mai 2017: Les quelque 470 membres du personnel qui avaient été mis en disponibilité se sont rendus dans les secteurs touchés pour commencer à offrir leur aide pour les inondations. Ces troupes appartiennent aux compagnies d’intervention nationales des 31e, 32e et 33e Groupes-brigades du Canada, ainsi que d’un escadron mixte d’ingénieurs de la réserve. D’ici la fin de la journée le 10 mai 2017, environ 2 200 militaires ont soutenu l’opération LENTUS. Plus de militaires étaient déployés pour l’opération au Québec que pour toutes les autres opérations des FAC ailleurs dans le monde mises ensemble.
  • Le 11 mai 2017: Le NCSM Montréal est arrivé à Trois-Rivières. Environ 160 membres de l’équipage du navire se sont joints aux troupes des FAC déjà sur le terrain dans le but de soutenir les habitants de cette zone touchée. Le NCSM Montréal devait initialement se rendre dans sa ville éponyme pour célébrer le 375e anniversaire de la ville de Montréal. L'Aviation royale canadienne avait sept aéronefs qui aident la province: six CH-146 Griffon et un CH-147 Chinook.
  • Le 12 mai 2017 : L’effectif total s'est élèvé à environ 2 600 personnes. Les opérations liées à la mise en place de sacs de sable, à la construction et à la consolidation de digues, aux patrouilles et à la surveillance des niveaux d’eau dans les zones touchées se poursuivaient.
  • Le 13 mai 2017 : Les opérations liées à la pose de sacs de sable, à la construction et à la consolidation de digues, aux patrouilles et à la surveillance des niveaux de l’eau se poursuivaient dans les zones touchées.  Environ 120 membres du Royal 22e Régiment sont arrivés en Mauricie pour offrir de l’aide alors que le NCSM Montréal quittait Trois-Rivières à destination de Montréal.
  • Le 14 mai 2017 : Le NCSM Montréal est arrivé à Montréal. Les membres des FAC continuaient de travailler avec les autorités civiles en soutien à la province de Québec pour surveiller les niveaux d’eau près de l’infrastructure critique tout en continuant de mener les opérations de secours aux victimes des inondations.
  • Le 15 mai 2017 : Les opérations des FAC liées à la pose de sacs de sable et à la construction et la consolidation de digues diminuaient et ont cessé dans certaines zones. Les patrouilles et les activités de surveillance des niveaux d’eau près des infrastructures critiques dans les zones touchées poursuivaient. Les membres des FAC à Gatineau ont commencé à aider à mener la phase initiale de récupération et de nettoyage, ce qui comprend le ramassage de sacs de sable.
  • Depuis le 16 mai 2017 : Les FAC effectuent des opérations d’érection de murs de sable. Elles continuent de mettre l’accent sur la prestation d’aide aux régions pour ce qui est de nettoyer l’infrastructure essentielle.
     

Depuis leur déploiement, les FAC aident les équipes de sécurité civiles et municipales déjà sur place en effectuant diverses tâches, comme :
 

  • distribuer et remplir des sacs de sable pour aider à solidifier les structures existantes et à protéger l’infrastructure essentielle;
  • utiliser des véhicules militaires pour aider les autorités civiles à assurer la circulation sur les artères principales et à évacuer les citoyens vers des zones sécuritaires;
  • effectuer des patrouilles pour surveiller l’infrastructure essentielle et assurer la sécurité des citoyens;
  • renforcer les digues et les murs pour protéger l’infrastructure essentielle comme les usines d’épuration des eaux et les ponts;
  • aider à enlever les sacs de sable des infrastructures publiques essentielles et des routes, si les municipalités le demandent.
     

Les FAC sont aussi prêtes à aider leurs partenaires civils, comme la Croix-Rouge canadienne, pour ce qui est d’offrir des abris.

La force opérationnelle

L’opération LENTUS peut faire appel à du personnel et à des ressources comme des véhicules, de l’équipement, de l’équipage et des aéronefs provenant des quatre coins du Canada et des forces suivantes :

  • la Marine royale canadienne (MRC);
  • l’Armée canadienne;
  • l’Aviation royale canadienne (ARC).

Les membres du personnel déployé peuvent se spécialiser dans des domaines comme le génie, les services de santé, la protection de la force, le transport, l’aviation ou la logistique.

L’opération est coordonnée par une unité de commandement centrale, soit le Commandement des opérations interarmées du Canada, en coordination avec la force opérationnelle interarmées régionale respective.

Contexte de la mission

La menace

Une catastrophe naturelle peut survenir de façon inattendue. Les ouragans, les inondations et les feux de forêt sont communs dans certaines régions et durant certaines saisons au Canada. Selon la gravité de la situation, les autorités provinciales et territoriales peuvent avoir besoin de soutien immédiat de la part des FAC pour les aider à atténuer les répercussions de ces catastrophes.

La plupart des inondations se produisent lorsque le volume d’eau d’une rivière ou d’un cours d’eau dépasse la capacité du lit. Il y a également des inondations le long des lacs et des littoraux maritimes lorsque le niveau normal de l’eau augmente au-delà du niveau des terres riveraines. De nombreux facteurs influent sur le débit d’une rivière, et donc sur les risques d’inondation. La quantité et le type de précipitations, la nature et l’état du bassin versant, ainsi que le climat, sont tous des facteurs importants qui peuvent entraîner des inondations.

Les facteurs écologiques et humains jouent un rôle important dans les feux de forêt. Le type de forêt, l’âge des arbres, le relief et les conditions météorologiques, de même que les opérations d’exploitation forestière et l’accès aux amateurs de plein air aux zones boisées de l’arrière-pays sont tous des facteurs qui augmentent le risque de feux de forêt.

Missions antérieures

2017

2017

 Opération LENTUS 17-02: Kashechewan, Ontario

Le 16 avril 2017, la province de l’Ontario a demandé l’aide du gouvernement du Canada pour une intervention d’urgence à la Première Nation de Kashechewan en prévision d’une inondation possible le long de la rivière Albany.

Des membres des Forces armées canadiennes du 3e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens ont aidé à évacuer les habitants, ont effectué de la reconnaissance terrestre, et ont surveillé les niveaux d’eau dans la région.

Le 1 mai 2017, la province de l’Ontario a informé le gouvernement du Canada que l’aide sous forme du déploiement de personnel des FAC n'était plus nécessaire.

Opération LENTUS 17-01: Nouveau-Brunswick

Le 27 janvier 2017, à la suite d’une tempête de verglas dévastatrice, la province du Nouveau‑Brunswick a demandé de l’aide aux FAC pour effectuer une mission de reconnaissance pour déterminer comment elles pouvaient appuyer ses efforts de secours. Les premières troupes sont arrivées dans les 24 heures.

Le 29 janvier, la province du Nouveau‑Brunswick a demandé de l’aide à une deuxième reprise auprès du gouvernement du Canada, sous forme de personnel et de ressources des FAC pour effectuer diverses tâches, y compris livrer du matériel d’urgence, aider à rétablir les réseaux routiers et faire du porte à porte pour vérifier l’état des résidents dans le Nord‑Ouest de la province.

La majorité des troupes consistait d’environ 200 militaires des FAC envoyés dans des communautés du Nord-Ouest de la province.

Au cours de l’opération, les troupes ont arpenté plus de 1 100 km de routes, ont visité 5 400 maisons et ont livré huit palettes d’eau et 34 chargements de bois de chauffage.

Le 5 février 2017, les FAC ont commencé à réduire progressivement sa présence militaire dans des régions où la province avait annoncé que les efforts de secours qui étaient maintenant requis pouvaient être accomplis par la province et les municipalités. Le 6 février 2017, les membres des FAC qui restaient ont terminé de prêter main forte aux efforts de secours du Nouveau‑Brunswick et sont retournés à leur unité d’appartenance.

2016

2016

Opération LENTUS 2016-01 : Fort McMurray (Alberta)

Le 4 mai 2016, en proie à d’intenses feux de forêts, la province de l’Alberta a demandé l’aide des FAC dans le cadre de l’intervention d’urgence en réponse aux feux de forêt à Fort McMurray.

Le 12 mai 2016, la province de l’Alberta a décidé que la contribution de ressources aériennes par les Forces armées canadiennes en appui aux ressources provinciales luttant contre les feux de forêt à Fort McMurray n’était plus requise. Le 13 mai 2016, toutes les ressources participantes des FAC sont retournées à leurs tâches régulières.

À l'appui de la province de l'Alberta, les FAC ont déployé :

  • 65 membres des FAC;
  • quatre hélicoptères CH146 Griffon;
  • un hélicoptère CH147 Chinook; 
  • un appareil CC130J Hercules.

Durant l’Op LENTUS 2016-01, la Force opérationnelle interarmées Ouest a envoyé 124 700 livres de marchandises, a transporté un total de 367 personnes évacuées vers des zones sécuritaires et a transporté 173 pompiers à destination et en provenance de la région touchée.

Opérant à partir de Conklin, en Alberta, la Force opérationnelle aérienne a effectué une mission de recherche et de sauvetage, huit vols de reconnaissance au‑dessus des zones touchées par les feux et de l’infrastructure critique ainsi que huit vols de surveillance de nuit qui ont utilisé de la technologie pour surveiller les feux pendant la nuit.

2015

2015

Opération LENTUS 2015-02 : le Nord de la Saskatchewan

En proie à d’intenses feux de forêts, la province de la Saskatchewan a demandé le soutien du gouvernement fédéral le 4 juillet 2015. Environ 850 membres des FAC ont été envoyés dans le Nord de la Saskatchewan pour soutenir les efforts provinciaux et locaux de lutte contre les incendies :

  • en menant des opérations sur la ligne de feu, notamment des patrouilles, de la surveillance, du creusement et du contrôle;
  • en menant des opérations sur la ligne de feu près des villes et des infrastructures critiques;
  • en éteignant des points chauds dans des collectivités vulnérables et dans les environs de celles‑ci;
  • en offrant du soutien logistique comme le déplacement de tuyaux d’incendie.

L’Aviation royale canadienne a envoyé deux hélicoptères CH-146 Griffon à Prince Albert pour transporter les membres des FAC au besoin et les FAC disposaient d’environ 230 véhicules dans ce secteur.

En tout, les FAC ont mené douze jours d’opérations sur la ligne de feu, du 8 au 20 juillet.

Opération LENTUS 2015-01 : Kashechewan (Ontario)

À la suite d’une demande d’aide reçue le 27 avril 2015, les FAC ont appuyé la province de l’Ontario dans ses efforts pour aider les résidents de Kashechewan touchés par les inondations printanières.

Des hélicoptères de l’ARC ont été placés en attente et positionnés près de la région touchée en vue de compléter les efforts provinciaux d’évacuation aérienne, au besoin. Plusieurs Rangers canadiens des communautés visées ont participé volontairement aux activités d’évacuation.

2014

2014

Opération LENTUS 2014-05 : Manitoba

La province du Manitoba a déclaré un état d’urgence à la suite d’inondations intenses au Manitoba. La province a demandé l’aide du gouvernement fédéral le 4 juillet 2014. Par conséquent, 500 membres des FAC ont été déployés dans la région pour aider les autorités provinciales à :

  • protéger l’infrastructure essentielle, y compris la préparation de sacs de sable;livrer des sacs de sable dans les régions difficiles d’accès;
  • participer à la construction de barrages pour protéger l’infrastructure essentielle.Quatre hélicoptères CH146 Griffons de l’escadron 408 à Edmonton ont été déployés pour survoler la région affectée.

Opération LENTUS 2014-03 : le Nord de l'Ontario

En mai 2014, les Forces armées canadiennes ont appuyé la province de l’Ontario en aidant les communautés de la région de la baie James touchées par les inondations printanières.

Entre le 17 et le 20 mai, les Forces armées canadiennes ont aidé à évacuer les résidents des Premières Nations Attawapiskat. Le CC130 a effectué deux vols pour évacuer 165 résidents.

Un CC130 Hercules a fourni des services d’évacuation aérienne et les Rangers canadiens provenant de la communauté ont prêté main‑forte aux activités d’évacuation volontaire.

Opération LENTUS 2014-02 : le Nord de l'Ontario

En mai 2014, les Forces armées canadiennes ont appuyé la province de l’Ontario en aidant les communautés de la région de la baie James touchées par les inondations printanières.

Entre le 10 et le 12 mai, 730 personnes de Kashechewan ont été évacuées par voie aérienne.

Un CC130 Hercules a fourni des services d’évacuation aérienne et les Rangers canadiens provenant de la communauté ont prêté main‑forte aux activités d’évacuation volontaire.

Opération LENTUS 2014-01 : le Nord de l'Ontario

En mai 2014, les Forces armées canadiennes ont appuyé la province de l’Ontario en aidant les communautés de la région de la baie James touchées par les inondations printanières.

Entre le 7 et le 8 mai, les Forces armées canadiennes ont fourni du soutien en matière d’évacuation pour les résidents de Kashechewan et de Fort Albany, Ontario (à environ 400 km au Nord de Timmins, Ontario). En tout, 90 personnes ont été évacuées par voie aérienne.

Un CC130 Hercules a fourni des services d’évacuation aérienne et les Rangers canadiens provenant de la communauté ont prêté main‑forte aux activités d’évacuation volontaire.

 

2013

2013

Opération LENTUS 2013-01 : le Sud de l’Alberta

L’opération LENTUS 13-01 était la réponse des FAC à une demande d’aide de la province de l’Alberta en juin 2013 pour fournir de l’aide aux opérations d’aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe à la suite d’importantes inondations dans le Sud de l’Alberta.

2011

2011

Opération FORGE : Nord-Ouest de l’Ontario

En juillet 2011, les FAC ont prêté main-forte aux autorités locales en évacuant les résidents du Nord-Ouest de l’Ontario menacés par les feux de forêt. Six aéronefs de transport militaire CC130 Hercules ont mené un total de 42 missions, et ont évacué 3 614 habitants de Deer Lake, Cat Lake, Fort Hope, Keewaywin, Kingfisher Lake, Kasabonika et Sandy Lake.

Opération LUSTRE : le Sud du Manitoba

Dans le cadre de l’opération Lustre, les FAC ont aidé les autorités locales durant les inondations de mai 2011 de la rivière Assiniboine dans le Sud du Manitoba.

Opération LOTUS : la région de la Montérégie du Québec

L’opération Lotus était l’intervention interarmées des FAC à la suite d’une demande faite par la province du Québec pour l’aider à contrôler les inondations dans la région de la Montérégie in mai 2011.

2010

2010

Opération LAMA : le Sud et l’Est de Terre-Neuve

En septembre 2010, l’ouragan Igor a frappé le Sud et l’Est de Terre-Neuve et on a demandé aux FAC de prêter main-forte à la province. À son plus fort, l’opération Lama comptait plus de 1 000 membres de la Force régulière et de la Force de réserve, qui ont aidé environ 40 communautés isolées à la suite des dommages causés par l’ouragan Igor.

Date de modification :