Opération ARTEMIS

L’Opération ARTEMIS est la mission des Forces armées canadiennes (FAC) visant à arrêter le terrorisme et à rendre les eaux du Moyen-Orient plus sécuritaires, ce qui inclut la mer Rouge, le golfe d’Aden, le golfe d’Oman et l’océan Indien.

Le Canada s’est engagé à assurer la paix et la sécurité dans les eaux du Moyen-Orient. Les FAC collaborent avec leurs alliés et partenaires pour lutter contre le crime dans la région.

Combien de personnes ont été déployées?

Actuellement, aucun membre des FAC n’est déployé dans le cadre de cette opération.

Le nombre de membres des FAC déployés dans le cadre de l’Opération ARTEMIS varie d’année en année. Les FAC ont contribué des façons suivantes :

  • Un navire, avec un équipage d’environ 250 marins;
  • Une équipe de commandement de cinq à trente membres.

Que font-elles?

Au cours des dernières années, les FAC ont dirigé la Force opérationnelle multinationale 150 (CTF-150), laquelle fait partie des Forces maritimes multinationales.

Le Canada a dirigé la CTF-150 pour la première fois en 2014. L’équipe de commandement était appuyée par des membres de la Marine royale australienne. Après, les Australiens ont pris la relève du commandement, appuyé par une petite équipe canadienne.

Les FAC peuvent également déployer des navires dans le cadre de cette opération. Les équipages collaborent avec des partenaires internationaux pour patrouiller la région de la mer d’Oman et ainsi perturber le trafic illicite et protéger les eaux. 

Contexte et histoire de la mission

Les FMA sont un partenariat maritime entre 30 nations. Elles ont été établies en 2002 et ont pour but de rendre les eaux internationales du Moyen-Orient plus sécuritaires et stables. Elles dirigent et exécutent des missions de lutte contre le terrorisme en mer. Certaines des voies de navigation les plus fréquentées au monde sont dans ces eaux. Par conséquent, les FMA luttent également contre la piraterie. Le quartier général des FMA se trouve à Bahreïn.

Les Forces maritimes alliées sont composées de trois quartiers généraux opérationnels. Ils sont appelés des Forces opérationnelles multinationales (CTF) :

  • CTF 150, responsable de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme;
  • CTF 151, responsable de la lutte contre la piraterie;
  • CTF 152, responsable de la sécurité du golfe Persique et collabore avec les partenaires dans la région.

La CTF 150 collabore avec les partenaires dans la région et ailleurs. Elle lutte contre les groupes terroristes et tente de les empêcher d’utiliser la haute mer pour passer en contrebande des armes, des marchandises illicites et des drogues en vue de financer leurs activités illégales. Elle permet également d’assurer le passage sécuritaire des navires marchands.

Les activités de la CTF 150 influent directement sur les événements à terre, empêchant les terroristes internationaux d’utiliser les mers pour perpétrer des attaques ou transporter des personnes, des armes ou d’autres marchandises illicites.

La relation des Forces armées canadiennes avec la CTF 150

Le Canada participe à la CTF 150 depuis longtemps. De 2004 à 2008, sept navires de la Marine royale canadienne ont servi dans la CTF 150 dans le cadre de l’Opération ALTAIR.

Avant l’Opération ALTAIR, les FAC travaillaient dans la région pour la Force opérationnelle 150, dans le cadre de l’Opération APOLLO, qui s’est déroulée de 2001 à 2003.

Déploiements antérieurs

De 2014 à 2017, les FAC ont dirigé la CTF-150 à deux reprises et fourni des officiers supérieurs à l’équipe de commandement deux fois. Les FAC ont également envoyé une équipe de trois marins de la Marine royale canadienne pour travailler avec la CTF-150 de mai 2012 à septembre 2013.

De 2012 à 2014, les FAC ont déployé des navires dans le cadre de l’Opération ARTEMIS

  • NCSM Charlottetown
  • NCSM Regina, déployé en 2012 et en 2014
  • NCSM Toronto

 

Liens

Date de modification :