Opération Attention

L’opération Attention était la participation du Canada à la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan (MFO-A) qui fournie le soutien en formation et en développement professionnel aux forces de sécurité nationale de l’Afghanistan : l’Armée nationale afghane (ANA), la Force aérienne afghane (FAA) et la Police nationale afghane (PNA).

Contribution canadienne à la Mission de formation–Afghanistan

La force opérationnelle canadienne — connue comme la Contribution canadienne à la Mission de formation en Afghanistan ou CCMF-A — était concentrée à Kaboul, avec des équipes satellites à Mazar-e Chârif et à Herat.

La plupart des membres de la CCMF-A ont servi avec les Groupes consultatifs de formation assignés aux établissements de formation de l’ANA, de la FAA et de la PNA pour aider le cadre de leadership et d’instructeurs afghans dans leurs tâches telles la conception de curriculums et le développement de compétences en enseignement. La force opérationnelle comprenait aussi des officiers supérieurs qui ont été intégrés à l’équipe de commandement de la MFO-A et un contingent important de personnel d’état-major d’expérience ont servi au Quartier général de la MFO-A.

L’opération Attention possédait un plafond d’effectif établi par la loi de 950 membres des Forces canadiennes. Le nombre déployé en tout temps dépendait des besoins de la MFO-A.

Contexte de la mission

Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan

Officiellement activée le 21 novembre 2009, la MFO-A a pour mandat de consolider, normaliser et renforcer la formation et le développement professionnel que les forces de sécurité nationale afghanes ont reçu de la FIAS depuis 2006. La MFO-A opère en parallèle avec la FIAS sous le Commandement interarmées de la FIAS à Kaboul.

La mission de la MFO-A est de « soutenir le gouvernement de la République islamique d’Afghanistan alors qu’elle produit et soutien les forces de sécurité nationale afghanes, développe des leaders et établie une capacité durable pour permettre une sécurité imputable dirigée par les Afghans. »

Au cours de sa première année (2009–2010), la MFO-A a insisté sur le recrutement, augmentant la qualité des soldats et policiers afghans et bâtissant la fondation de la professionnalisation de toutes les forces de sécurité nationale afghanes. Au cours de sa deuxième année (2010–2011), les priorités de la MFO-A ont été les compétences d’instruction, le leadership, l’alphabétisation, les compétences professionnelles, la gérance et le développement institutionnel.

Depuis 2012, la MFO-A œuvre à soutenir son momentum tout en amorçant les préparatifs pour le transfert de la responsabilité de la sécurité au contrôle afghan en 2012. C’est un processus conditionnel qui se produira lorsque :

  • Les forces de sécurité nationale afghanes seront prêtes à accepter la responsabilité de la sécurité avec une aide en réduction constante de la FIAS;
  • La sécurité se sera améliorée au point où les gens peuvent aller et venir et travailler en sûreté; et
  • La gouvernance locale se sera développée au point où la sécurité publique ne souffrira pas de la réduction de l’aide de la FIAS.

L’engagement du Canada en Afghanistan

La première Force opérationnelle canadienne en Afghanistan a été un groupement tactique déployé dans la province de Kandahar en janvier 2002 dans le cadre de l’opération Apollo et qui a servi dans un rôle de combat pendant six mois.

Sous l’opération Athéna, le Canada a maintenu un effort pangouvernemental majeur incluant une force de combat substantielle dans le cadre de la Force internationale d’Assistance à la sécurité (FIAS), d’abord à Kaboul (août 2003–décembre 2005) et plus tard dans la province de Kandahar (août 2005–juillet 2011). L’opération Athéna s’est conclue avec la Force opérationnelle de transition de mission (juillet–décembre 2011) qui a fermé la force opérationnelle de combat et a déménagé ses ressources au Canada ou à d’autres forces opérationnelles déployées, en particulier la CCMF-A à Kaboul.

De mai 2011 à mars 2014, l’engagement du Canada en Afghanistan était centré sur Kaboul et porte sur quatre domaines clés :

  • Investir dans l’avenir des enfants et des jeunes afghans par le développement de programmes en éducation et en santé;
  • Faire progresser la sécurité, la règle de la loi et les droits de la personne, incluant par la prestation de jusqu’à 950 conseillers en formation pour les forces de sécurité nationale afghanes;
  • Promouvoir la diplomatie régionale; et
  • Aider à fournir de l’assistance humanitaire.

Liens externes

Gouvernement du Canada

Missions internationales

Documents pertinents

Répertoire d'images Flickr

Date de modification :