Opération FOUNDATION

L’opération FOUNDATION consiste en la contribution par les Forces armées canadiennes (FAC) aux efforts de contreterrorisme multinationaux dans le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Asia du Sud-Ouest.

La force opérationnelle

La force opérationnelle déployée dans le cadre de l’opération FOUNDATION consiste en environ 16 membres des FAC affectés aux organisations suivantes:

  • U.S. Central Command (USCENTCOM) à Tampa;
  • Des installations du U.S. Air Forces Central (AFCENT) au Qatar;
  • U.S. Naval Forces Central (US NAVCENT) à Bahreïn;
  • Forces maritimes alliées (CMF) à Bahreïn; et
  • Centre des opérations interarmées multinationales du U.S. Army Central (USARCENT) en Jordanie.

Les membres des FAC affectés au quartier général du USCENTCOM à Tampa et au quartier-général des CMF à Bahreïn font partie de l’état-major et assurent la liaison entre le quartier-général d’accueil et les Forces armées canadiennes. Les membres des FAC affectés à l’AFCENT au Qatar sont affectés au Centre multinational d’opérations aérospatiales (CMOA) et à d’autres installations de contrôle aérospatial de l’AFCENT.

 En décembre 2016, les Forces armées canadiennes ont déployé le système non classifié de connaissance de la situation par télédétection (URSA) à Bahreïn dans le cadre de l’opération FOUNDATION. Cela était la première fois que cette technologie basée sur un satellite ultramoderne était utilisée par les FAC lors d’opérations. Elle aide à obtenir une plus grande connaissance de la situation maritime en améliorant le tableau de la situation maritime dans les domaines d’intérêt pour les commandants déployés. Le système appuie directement l’opération ARTEMIS en partageant des renseignements sur la détection en temps quasi réel (NRSTD) des navires avec les Forces maritimes multinationales et la United States Naval Command Central. Cette capacité améliorée de surveillance maritime renforcera la sécurité et la stabilité dans les eaux internationales de la région du Moyen‑Orient.

Contexte de la mission

USCENTCOM

Un des six commandements géographiques de composante de combat du département de la Défense américain, le USCENTCOM est chargé de la zone « centrale » du monde, entre le United States European Command (USEUCOM) au Nord et à l’Ouest, le USAFRICOM à l’Ouest et le United States Pacific Command (USPACOM) à l’Est. La zone de responsabilité du USCENTCOM comprend quelque douze millions de kilomètres carrés et 20 pays, allant de la frontière Ouest de l’Égypte à la frontière Est du Pakistan et de la frontière Nord du Kazakhstan jusqu’à la mer d’Arabie.

Les unités opérationnelles déployées dans la zone de responsabilité du USCENTCOM relèvent directement d’un des commandements de « composantes de service » suivants :

  • U.S. Army Forces Central (ARCENT);
  • U.S. Air Forces Central (AFCENT);
  • U.S. Marine Forces Central (MARCENT);
  • U.S. Naval Forces Central (NAVCENT);
  • U.S. Special Operations Central (SOCCENT).

Le quartier général du USCENTCOM est situé à la MacDill Air Force Base à Tampa, en Floride.

U.S. Air Forces Central

À titre de composante aérienne du USCENTCOM, l’AFCENT est chargé de la conduite d’opérations aériennes unilatérales et de la coalition et de l’élaboration de plans de contingence dans la zone de responsabilité du USCENTCOM. Le quartier général de l’AFCENT est situé au Qatar.

U.S. Naval Forces Central et les Forces maritimes alliées

Les CMF sont la coalition maritime de 31 pays qui fait la promotion de la sécurité et de la stabilité dans les eaux internationales du Moyen-Orient. Les CMF, dont le quartier général est situé à Bahreïn, sont commandées par le même vice-amiral de la marine américaine qui commande le U.S. NAVCENT et la United States Fifth Fleet, dont les quartiers généraux sont également situés dans ce pays.

Les CMF ont été formées en février 2002 à titre de quartier général de la coalition chargé de coordonner et de diriger la participation maritime à la campagne internationale contre le terrorisme. En 2008, leur mandat s’est élargi pour comprendre les opérations contre la piraterie en réponse à l’augmentation des attaques contre les navires marchands dans la zone de responsabilité du USCENTCOM.

Les Forces maritimes alliées sont composées de trois flottilles opérationnelles désignées « forces opérationnelles multinationales » (CTF):

  • La CTF 150, chargée de la sécurité maritime et du contre-terrorisme;
  • La CTF 151, chargée de la lutte contre la piraterie;
  • La CTF 152, chargée de la sécurité et de la collaboration dans le golfe Persique.

Des navires de guerre canadiens ont opéré au sein de la CTF 150 depuis 2004, dans le cadre de l’opération ALTAIR (de 2004 à 2009), de l’opération SAIPH (de 2009 à 2010) et de l’opération ARTEMIS (depuis avril 2012).

USAFRICOM

Le USAFRICOM, un autre des six commandements de composante de combat du ministère de la Défense des États-Unis, relève du secrétaire de la Défense en ce qui a trait aux relations militaires avec les pays africains, l’Union africaine et les organisations africaines de sécurité régionale. La zone de responsabilité du USAFRICOM compte le continent de l’Afrique, ses pays insulaires et les eaux environnantes.

Les commandements subalternes du USAFRICOM effectuent la planification, s’assurent un commandement et contrôle et mettent en place et maintiennent des relations avec des partenaires, en plus de transmettre en temps utile des évaluations. Ces commandements sont les suivants :

  • U.S. Army Africa (USARAF);
  • U.S. Naval Forces Africa (NAVAF);
  • U.S. Air Forces Africa (AFAFRICA);
  • U.S. Marine Corps Forces Africa (MARFORAF);
  • Combined Joint Task Force – Horn of Africa (CJTF-HOA);
  • U.S Special Operations Command Africa (SOCAFRICA)

 Le quartier général du USAFRICOM se trouve au casernement Kelley à Stuttgart-Moehringen, en Allemagne.

Le Canada et le USCENTCOM

Les origines de l’opération FOUNDATION

Les racines de l’opération FOUNDATION remontent à la première contribution militaire canadienne à la campagne internationale contre le terrorisme. L’opération Apollo (d’octobre 2001 à décembre 2003) était une grande opération interarmées dans le cadre de laquelle le Canada a déployé un groupe opérationnel maritime substantiel, ainsi que trois détachements aériens, à la région de la mer d’Arabie et du golfe Arabo-Persique, en plus d’un groupement tactique en Afghanistan. Toutes ces forces, qui sont collectivement connues sous le nom de « Force opérationnelle en Asie du Sud-Ouest », étaient commandées et contrôlées à partir d’un quartier général installé à la MacDill Air Force Base à Tampa, en Floride, où il partageait les locaux du quartier général du USCENTCOM.

À la fin de l’opération APOLLO en décembre 2003, l’engagement du Canada dans la zone de responsabilité du USCENTCOM grandissait en termes de taille et de complexité. Conséquemment, lors du retrait du quartier général de la Force opérationnelle en Asie du Sud-Ouest le 16 août 2003, l’opération FOUNDATION a commencé avec la mise sur pied d'une équipe de liaison chargée de maintenir la relation de collaboration entre le USCENTCOM et les Forces armées canadiennes.

Opérations des Forces armées canadiennes dans la zone de responsabilité du USCENTCOM

  • Afghanistan
  • Région de la mer d’Arabie et du golfe Arabo-Persique
    •   Opération FRICTION (de 1990 à 1991)
    •   Opération AUGMENTATION (de 1991 à 2001)
    •   Opération RECORD (de 1991 à 2001)
    •   Opération DETERMINATION (1998)
    •   Opération APOLLO (de 2001 à 2003)
    •   Opération ATHENA (de 2003 à 2010)
    •   Opération ALTAIR (de 2003 à 2008)
    •   Opération SAIPH (de 2009 à 2010)
    •   Opération ARTEMIS (depuis 2012)
  • Égypte
  • Irak
  • Liban
    • Opération JADE (depuis 1953)
    • Opération LION (2006)
  • Syrie
    • Opération DANACA (de 1973 à 2005)
    • Opération GLADIUS (de 2005 à 2012)
    • Opération IMPACT (depuis 2015)

Liens externes

Alerte : Heading

Content here

Content here

Date de modification :