Opération SOPRANO

Galerie d'images

Nouvelles

Aucun article trouvé correspondant à votre recherche. Vous pouvez faire une nouvelle recherche plus tard.

L’opération SOPRANO constitue l’engagement des Forces armées canadiennes (FAC) au sein de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS). Il s’agit de la partie militaire de la mission pangouvernementale du Canada au Soudan du Sud.

Force opérationnelle au Soudan du Sud

La Force opérationnelle au Soudan du Sud compte dix membres des FAC. Ils occupent des postes d’officiers d’état-major et d’officiers de liaison militaire au quartier général de la force de la MINUSS, à Djouba. Ils travaillent également dans d’autres endroits dans la République du Soudan du Sud. Les membres des FAC affectés à la Force opérationnelle au Soudan du Sud sont des experts techniques en planification et en opérations militaires.

Contexte de la mission

La MINUSS et son mandat

La MINUSS a été mise sur pied le 9 juillet 2011. Elle a été formée en vertu de la résolution 1996 du Conseil de sécurité de l’ONU (2011). Cela est conforme au chapitre VII de la Charte des Nations Unies. La MINUSS a fonctionné pour une période initiale d’un an. Le mandat de la mission est examiné sur une base annuelle. Il est prolongé au besoin.

Les principaux éléments du mandat de la MINUSS sont :

  • protéger les civils;
  • surveiller les manquements aux droits de la personne et mener des enquêtes sur ceux‑ci;
  • créer les conditions permettant d’offrir de l’aide humanitaire;
  • soutenir la mise en place d’une entente de cessation des hostilités.

Membres de la MINUSS

La MINUSS peut compter jusqu’à 17 000 membres militaires. Ceux-ci comprennent :

  • des officiers de liaison et des officiers d’état-major;
  • jusqu’à 2 001 policiers civils;
  • un nombre approprié de civils.

À l’heure actuelle, la mission compte des militaires et des policiers provenant de 63 pays.

Indépendance du Soudan du Sud

Le 9 juillet 2011, le Soudan du Sud est devenu une république indépendante. Sa capitale est Djouba, sur les rives du Nil Blanc. Il s’est séparé de la République du Soudan par l’entremise d’un référendum qui s’est déroulé du 9 au 15 janvier 2011. À cette occasion, 98,83 pour cent des personnes qui ont voté ont voté en faveur de l’indépendance.

Ce référendum a été précédé par six ans de réconciliation et de négociations. L’Accord de paix global est arrivé en premier. Le gouvernement du Soudan et le Mouvement/l’Armée populaire de libération du Soudan ont signé cet accord en 2005. Il a mis fin à plus de 20 ans de guerre civile.

La Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) est rapidement entré en action. Elle a surveillé la mise en œuvre, par les deux côtés, de l’Accord de paix global. Ce processus s’est déroulé au fil des six ans qui ont précédé le référendum. Le Conseil de sécurité de l’ONU a lancé la nouvelle mission (la MINUSS) après le référendum. Le Conseil a déterminé que les événements au Soudan du Sud présentaient toujours une menace pour la paix et la sécurité dans la région.

Opérations précédentes des FAC dans les Soudans

Les FAC sont actives au Soudan et au Soudan du Sud depuis le 15 juin 2004. C’est à cette date que l’opération SAFARI a commencé. Douze groupes de membres des FAC ont servi au sein de la Mission préparatoire des Nations Unies au Soudan. Cette mission est plus tard devenue la MINUS. La plupart de ces personnes ont travaillé dans des régions hors du quartier général de la mission à titre d’observateurs militaires des Nations Unies. Certaines autres étaient des conseillers d’état-major spécialisés au quartier général de la MINUS à Djouba et à Khartoum.

En 2005, l’Union africaine a envoyé une mission de paix au Soudan. La mission se concentrait sur la province du Darfour, à l’Ouest du pays. Les FAC ont soutenu la mission par l’entremise de l’opération AUGURAL. Elles ont prêté des véhicules blindés à trois des groupes de l’Union africaine.En 2008, la Mission hybride des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD) a commencé. Pour la soutenir, les FAC ont mis en œuvre l’opération SATURN.

Date de modification :