ARCHIVÉE - Opération Addition

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Août 2003 - juin 2003

Des tensions le long de la frontière entre l'Éthiopie et l'Érythrée ont souvent dégénéré en lutte armée. En 2000, on estime que plus de 370 000 Érythréens et environ 350 000 Éthiopiens ont été touchés par la guerre frontalière. Le 12 décembre 2000, à Alger, des pourparlers de paix ont mené à la signature d'un accord de paix global entre les deux États belligérants, ainsi qu'au déploiement de troupes des Nations Unies afin de soutenir la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée (MINUEE).

L'Opération Addition est la contribution du Canada à la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée (MINUEE). En 2000, un contingent des FC formé de 450 militaires a participé au déploiement de la mission au cours d'un engagement de six mois, période durant laquelle les Canadiens ont été intégrés au contingent néerlandais afin de former un groupement tactique canado-néerlandais. Actuellement, six membres des Forces canadiennes ouvrent au sein d'un groupe international de 220 observateurs militaires de l'ONU chargés de surveiller la zone de sécurité temporaire entre les deux pays.

Date de modification :