ARCHIVÉE - Opération Iolaus

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI)

La Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Irak (MANUI) selon le chapitre VII de la charte de l’ONU a été créée conformément à la Résolution 1500 du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU). Le mandat de la MANUI est de jouer un rôle directeur dans l’assistance au peuple et au gouvernement irakien pour la création d’institutions pour un gouvernement représentatif. La mission canadienne en soutien à la MANUI était baptisée Opération IOLAUS. Cette mission a été approuvée pour un terme d’une année et le mandat a été renouvelé annuellement.

Cette opération impliquait le déploiement d’un officier des FC pour agir à titre d’un des conseillers militaires adjoints (Assistant Military Advisors - AMA ou A/MILAD) auprès du Représentant spécial du Secrétaire général (RSSG) des Nations Unies qui dirige la mission de la MANUI. Cet officier était autorisé à exécuter les tâches qui lui étaient assignées par le conseiller militaire auprès du RSSG, conformément à son mandat et tel qu’approuvé par les Nations Unies. L’officier était employé à titre d’expert en mission comme membre non armé du personnel de la MANUI du RSSG.

La Force opérationnelle en Irak (FOI) était un détachement du Commandement de la Force expéditionnaire du Canada (COMFEC) et représentait les forces assignées à l’Opération IOLAUS. À titre d’unique officier assigné à la FOI, l’A/MILAD était aussi désigné commandant de la FO.

Date de modification :