ARCHIVÉE - Opération Jaguar

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L’opération Jaguar était la contribution canadienne de ressources d’aviation militaire et de recherche et sauvetage pour soutenir la Force de défense de la Jamaïque et pour offrir de la formation essentielle aux équipes de recherche et sauvetage des Forces canadiennes.

Force opérationnelle en Jamaïque

La Force opérationnelle en Jamaïque était composée d’un détachement de trois hélicoptères de transport tactique utilitaires CH146 Griffon, de leur équipage et du personnel de soutien, notamment cinq équipes de recherche et sauvetage, pour un total de 65 membres des Forces canadiennes sous le commandement du Lieutenant-colonel Christian Lalande.

Installée au Up Park Camp, la base de la Force de défense de la Jamaïque située à Kingston, en Jamaïque, la force opérationnelle était chargée de mener des missions aériennes visant à sauver des vies, dont des missions de recherche et sauvetage et d’évacuations médicales en soutien aux opérations de la Force de défense de la Jamaïque.

Les équipes de recherche et sauvetage déployées avec la Force opérationnelle en Jamaïque menaient également des activités d’instruction requises pour faire en sorte que les équipages d’aéronefs spécialisés en recherche et sauvetage soient disponibles à long terme pour des opérations au Canada.

Les aéronefs et les membres de la Force opérationnelle en Jamaïque ont été déployés en août 2011 et sont revenus au Canada vers la fin novembre 2011, une fois leur mission achevée avec succès.

Contexte de la mission

Le 2 juin 2011, l’ambassadeur du Canada en Jamaïque a reçu une demande officielle du gouvernement jamaïcain visant l’affectation d’un détachement d’hélicoptères terrestres en vue de combler les lacunes actuelles en matière de ressources d’aviation de la Force de défense de la Jamaïque, plus précisément la disponibilité de la flotte d’hélicoptères Bell 412 de la Force de défense de la Jamaïque.

Le déploiement de la Force opérationnelle en Jamaïque a mis en lumière l’engagement continu du Canada à venir en aide à ses partenaires régionaux.

Contexte

Le Canada et la Jamaïque ont une longue tradition de collaboration militaire amicale qui remonte aux années 1960 et qui a été marquée par la mise en commun routinière d’occasions d’instruction et de perfectionnement professionnel. Par exemple, la Jamaican Military Aviation School, qui forme des pilotes d’hélicoptères et d’appareils à voilure fixe de partout dans les Caraïbes, a été construite et mise sur pied avec l’aide du Canada, et le Programme de l’instruction et de la coopération militaire des FC soutient le Caribbean Junior Command and Staff Course à Kingston, en Jamaïque. La coopération militaire comprend également l’instruction préalable au déploiement des ingénieurs des Forces canadiennes alors qu’ils aident la Force de défense de la Jamaïque à améliorer l’infrastructure de sécurité de la Jamaïque.

Le Canada continue d’offrir du soutien militaire à la Jamaïque lors de périodes plus difficiles, particulièrement lorsque ce pays des Caraïbes a été frappé par des ouragans. En 2007, par exemple, le tout premier vol opérationnel du transporteur aérien stratégique CC177 Globemaster a visé à transporter 32 tonnes de matériel d’aide humanitaire en Jamaïque après que l’ouragan Dean ait frappé les secteurs Est et Nord-Est de l’île, causant des inondations et des glissements de terrains qui ont tué trois personnes et fait des dégâts d’une valeur de cinq milliards de dollars américains.

Ressources aériennes

Les hélicoptères CH146 Griffon déployés dans le cadre de l’opération Jaguar provenaient de la 5e Escadre Goose Bay au Labrador et de la 8e Escadre Trenton en Ontario. Les équipages et les responsables de l’entretien provenaient du 444e Escadron de soutien au combat à la 5e Escadre Goose Bay, du 439e Escadron de soutien au combat à la 3e Escadre Bagotville au Québec et du 424e Escadron de transport et de sauvetage à la 8e Escadre Trenton.

L’hélicoptère CH146 Griffon est un aéronef solide et versatile parfaitement adapté aux opérations en réponse à des urgences. Dans le cadre de l’opération Hestia, l’opération de secours organisée en réponse au séisme de 2010 en Haïti, un détachement de six Griffon a joué un rôle essentiel en matière de mobilité, car les routes avaient été détruites.

Date de modification :