ARCHIVÉE - Opération Record

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Mai 1991 au 15 août 2001

L'opération Record représentait la contribution du Canada à la Mission d'observation des Nations Unies pour l'Iraq et le Koweït (MONUIK), qui a été mise sur pied en 1991 après la guerre du golfe Persique, en vue de la surveillance de la frontière entre l'Iraq et le Koweït. Les forces de la MONUIK ont surveillé le retrait des forces armées de la zone démilitarisée (DMZ) entre l'Iraq et le Koweït, puis elles ont tourné leur attention vers la voie navigable Khawr Abd Allah et la DMZ, afin d'assurer le respect des frontières établies, en 1993, par la Commission de démarcation de la frontière entre l'Iraq et le Koweït.

Ouvrant depuis son quartier général situé à Umm Qasr, en Iraq, la MONUIK comprend 195 observateurs militaires des Nations Unies provenant d'environ 30 pays, une force de sécurité de la taille d'un bataillon, un escadron d'ingénieurs militaires et environ 175 civils. Au moment de son établissement, le Canada a affecté un officier supérieur au quartier général de la MONUIK et a fourni un régiment de 300 membres des Forces canadiennes issus principalement du 1 er Régiment du génie basé à Edmonton. Des ingénieurs des FC ont poursuivi leur déploiement dans le cadre de l'opération Record jusqu'à mars 1993, lorsque la contribution du Canada a été réduite à cinq observateurs militaires des Nations Unies.

Date de modification :