ARCHIVÉE - Opération Saiph

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Du 25 octobre 2009 au 31 mai 2012, l’opération Saiph a constitué la participation périodique du Canada à la campagne internationale visant à améliorer la sécurité maritime dans le Nord de la mer d’Arabie, dans le golfe Arabo-Persique et dans les eaux autour de la Corne de l’Afrique.

La mission de l’opération Saiph se concentrait sur cinq domaines :

  • Les efforts de lutte contre la piraterie dans le cadre de l’opération Ocean Shield, une mission continue dirigée par le quartier général du commandement de la composante maritime de l’OTAN à Northwood, en Angleterre;
  • Les opérations de contre-terrorisme au sein de la Force opérationnelle multinationale 150 (CTF-150), une flottille de combat des Forces maritimes alliées dont le quartier général est situé à Bahreïn;
  • Les engagements militaires avec les pays de la région;
  • L’établissement et l’amélioration de relations stratégiques dans la région;
  • La prestation d’aide aux pays de la région en vue d’augmenter leurs ressources militaires.

Forces opérationnelles déployées dans le cadre de l’opération Saiph

Force opérationnelle Saiph

Commandant : capitaine de frégate Steven Waddell

Du 25 octobre 2009 au 8 avril 2010, le NCSM Fredericton, une frégate de classe Halifax, a été déployée sous le nom de la Force opérationnelle Saiph pour mener une mission en deux volets : les opérations de lutte contre la piraterie au large de la Corne de l’Afrique avec le SNMG 1 du 21 novembre 2009 au 18 février 2010 et les opérations de contre-terrorisme dans le Nord de la mer d’Arabie avec la CTF-150 du 19 février 2010 au 8 avril 2010.

Force opérationnelle à Northwood

  • Rotation 0 : du 19 juillet 2010 au 20 janvier 2011;
  • Rotation 1 : du 15 janvier 2011 au 22 août 2011;
  • Rotation 2 : du 20 juillet 2011 au 30 janvier 2012;
  • Rotation 3 : du 25 février 2012 au 31 mai 2012.

La Force opérationnelle à Northwood est composée de spécialistes dans le domaine de la coopération navale avec la marine marchande (NCAGS) affectés à Northwood, en Angleterre, pour travailler au Centre OTAN de la navigation commerciale, qui fait partie du quartier général du commandement de composante maritime Northwood. D’abord déployée dans le cadre de l’opération Saiph, elle a été réaffectée à l’opération Artemis le 31 mai 2012.

Pendant son déploiement dans le cadre de l’opération Saiph, la Force opérationnelle à Northwood a pris part aux efforts multinationaux visant à assurer la protection des mouvements de la marine marchande dans les eaux au large de la Corne de l’Afrique, dans le golfe d’Aden et dans l’océan Indien. Parmi ces efforts, citons :

  • La liaison entre l’OTAN, les forces navales de l’Union européenne et multinationales et l’industrie internationale du transport;
  • Le maintien à jour d’un schéma de la marine marchande dans la région;
  • La prestation de conseils et de directives à la communauté de la marine marchande;
  • Les interventions en réaction aux actes de piraterie lorsqu’ils se produisent;
  • L’éducation visant l’industrie de la marine marchande en vue d’encourager les pratiques de gestion qui découragent la piraterie. 

La mission

Opérations anti-piraterie

La participation du Canada aux opérations de lutte contre la piraterie a commencé le 6 août 2008, avec une mission humanitaire. Le NCSM Ville de Québec a été retiré d’un déploiement dans le cadre de l’opération Sextant avec le 1er Groupe de la Force navale permanente de réaction de l’OTAN (SNMG1) vers Mombasa, au Kenya, à la demande du Programme alimentaire mondial pour accompagner des navires marchands transportant de l’aide alimentaire de Mombasa à Mogadiscio, en Somalie, en passant par des eaux réputées pour les actes de piraterie qui s’y produisent. En date du 23 octobre 2009, date à laquelle le Ville de Québec a terminé sa mission, la frégate avait dix navires et a assuré la livraison de quelque 36 200 tonnes de nourriture, ce qui est suffisant pour nourrir 400 000 personnes pendant six mois.

En 2009, l’OTAN s’est joint à l’effort international croissant visant à défendre la marine marchande en déployant le SNMG1, qui opérait auparavant dans le Nord de l’océan Atlantique et dans la mer Méditerranée, vers une des voies de circulation les plus utilisées du monde : la route de navigation qui traverse le golfe d’Aden et qui contourne la Corne de l’Afrique. Le 2 avril 2009, le NCSM Winnipeg a été déployé au sein du SNMG1 dans le cadre de l’opération Sextant pour amorcer dix semaines d’opérations réussies de lutte contre la piraterie. Cet engagement s’est poursuivi en 2012 avec l’opération Saiph.

Opérations de contre-terrorisme

La première réponse à long terme du Canada aux attentats terroristes du 11 septembre 2001 a été l’opération Apollo, qui a commencé en octobre 2001 avec le déploiement d’un groupe opérationnel maritime comprenant trois navires à la flotte de la coalition menant des opérations de contre-terrorisme dans le Nord de la mer d’Arabie. L’opération Apollo a pris fin en 2003 et a été remplacée par l’opération Altair, dans le cadre de laquelle des navires canadiens ont été intégrés à la CTF 150 de 2004 à 2009.

En 2008, la piraterie est devenue une menace nécessitant une intervention militaire dans la mer d’Arabie et dans les eaux au large de la Corne de l’Afrique. Cette importante nouvelle mission internationale a entraîné la fin de l’opération Altair et le lancement de l’opération Saiph afin de permettre au NCSM Fredericton de séparer son déploiement de 2009-2010 entre ses tâches de lutte contre la piraterie et contre le terrorisme.

La contribution du Canada aux opérations de contre-terrorisme avec la CTF-150 dans la mer d’Arabie se poursuit avec la Force opérationnelle Charlottetown et avec l’opération Artemis. Le NCSM Charlottetown s’est joint à la CTF-150 dans la mer d’Arabie le 3 mai 2012 après avoir mené avec succès des opérations pendant quatre mois au sein du SNMG1 dans la mer Méditerranée pendant son déploiement dans le cadre de l’opération Metric.

Le Canada contribue également périodiquement à l’opération Active Endeavour, l’opération de contre-terrorisme de l’OTAN dans la mer Méditerranée. Dans le cadre de l’opération Sirius (de 2004 à 2011), des navires de guerre canadiens et des aéronefs de patrouille maritime CP140 Aurora ont mené des patrouilles d’interception maritime sous le commandement de l’OTAN. L’engagement envers l’opération Active Endeavour se poursuit avec l’opération Metric, dans le cadre de laquelle des navires de guerre canadiens se joignent à l’effort international visant à assurer la sécurité de la région de l’Est de la Méditerranée, plus précisément le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Le plus récent déploiement canadien dans le cadre de cette opération était le NCSM Charlottetown, du 8 janvier au 29 avril 2012.

Date de modification :