ARCHIVÉE - Opération Torrent

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Du 24 août 1999 au 25 septembre 1999

À 3 h 02, le 17 août 1999, un tremblement de terre mesurant 7,4 sur l'échelle de Richter a frappé le nord-ouest de la Turquie, faisant s'effondrer des milliers d'édifices et endommageant une bonne partie de l'infrastructure de la région. Le gouvernement de la Turquie a dressé un bilan de 15 765 morts, 24 940 blessés, environ 30 000 disparus, et plus de 500 000 sans abris. Dans le cadre de l'intervention internationale qui a suivi, l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe (DART) des FC s'est déployée à Serdivan, en Turquie, le 24 août, pour fournir une aide humanitaire, en particulier des soins médicaux et de l'eau potable. L'équipe DART a cessé ses opérations le 25 septembre et a commencé à rentrer au pays le 28 septembre.

Les principaux projets de l'équipe DART en Turquie incluaient ce qui suit :

  • Elle a traité plus de 5 000 personnes à son établissement de soins médicaux, y compris 260 personnes souffrant de problèmes psychologiques;
  • Trois unités de purification de l'eau ont produit plus de 2,5 millions de litres d'eau, distribués en majeure partie par camion dans les régions de Serdivan et d'Adapazari; l'équipe a distribué environ 200 000 litres d'eau aux personnes qui en avaient le plus besoin, dans des sacs de plastique scellés d'un litre;
  • L'équipe a érigé un village de tentes, incluant des installations sanitaires et des douches et pouvant se transformer en abris préfabriqués, qui a hébergé 2 500 personnes;
  • Installations sanitaires et douches dans d'autres villages de tentes dans la région de Serdivan;
  • La vérification d'environ 50 sources d'eau locales et la surveillance de la station de traitement d'eau de la ville, et de quatre postes de pompage et réservoirs dans la région de Serdivan.
Date de modification :