Opération PROVISION

Galerie d'images

Nouvelles

Aucun article trouvé correspondant à votre recherche. Vous pouvez faire une nouvelle recherche plus tard.

L’opération PROVISION constituait le soutien des Forces armées canadiennes (FAC) à l’initiative du gouvernement du Canada visant à réinstaller 25 000 réfugiés syriens d’ici la fin du mois de février 2016.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) était le ministère canadien responsable des efforts du Canada et pouvait compter sur le soutien de nombreux ministères et organismes, notamment :

  • Agence des services frontaliers du Canada (ASFC);
  • Le ministère de la Défense nationale (MDN);
  • Affaires mondiales Canada (AMC);
  • Agence de la santé publique du Canada (ASPC);
  • Services publics et approvisionnement Canada (SPAC);
  • Sécurité publique Canada (SPC);
  • La Gendarmerie royale du Canada (GRC).

La contribution des Forces armées canadiennes

Les membres des FAC déployés dans le cadre de l’opération PROVISION ont soutenu le ministère canadien responsable, IRCC, à assurer le traitement des réfugiés syriens qui devaient être réinstallés au Canada.

Les FAC étaient prêtes à offrir des logements temporaires à environ 2 700 réfugiés dans des bases et des installations en Ontario et au Québec, et d’autres places étaient disponibles dans des installations à l’échelle du Canada, au besoin.

L’hébergement dans des bases et des escadres n’était qu’une des possibilités pour offrir de l’hébergement temporaire aux réfugiés dans le cadre de l’initiative plus large du gouvernement du Canada.

Sur demande, les FAC étaient prêtes à offrir de l’hébergement temporaire aux réfugiés aux bases/escadres suivantes en Ontario et au Québec :

  • Base des Forces canadiennes (BFC) Kingston;
  • Base de soutien de la 2e Division du Canada Valcartier.

En tout, environ 300 membres des FAC ont été envoyés dans des aéroports d’embarquement (APE) au Liban, en Turquie et en Jordanie pour soutenir l’initiative du gouvernement du Canada.

Les tâches étaient variées selon les APE, mais les membres des FAC ont :

  • Aidé les attachés de défense du Canada (ADC);
  • Fait office d’officiers de liaison entre les ADC et le Commandement des opérations interarmées du Canada;
  • Aidé IRCC à effectuer le processus administratif des demandes des réfugiés, y compris la collecte de données biométriques;
  • Fourni du soutien pour les examens médicaux;
  • Assuré le commandement et le contrôle des FAC.

Contexte de la mission

Depuis le début de la guerre civile syrienne en 2011, des millions de personnes ont fui le pays dans l’espoir de trouver de la sécurité et un nouveau foyer à l’étranger. Selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, depuis le début de l’année 2015, plus de 720 000 réfugiés et migrants ont traversé la Méditerranée et ont entrepris des périples à partir de la Syrie, de l’Irak, de l’Afghanistan, du Soudan et d’autres régions déchirées par la guerre, la famine et la violence.

La réponse du Canada

Le 9 novembre 2015, le gouvernement du Canada a officiellement annoncé son engagement d’accueillir environ 25 000 réfugiés syriens provenant de la Libye, de la Turquie et de la Jordanie d’ici la fin du mois de février 2016. Un premier groupe de 10 000 personnes devait arriver d’ici le 31 décembre 2015.

Le plan du gouvernement du Canada comptait cinq phases :

  • Identification des réfugiés syriens qui viendront au Canada;
  • Sélection et traitement des réfugiés syriens à l’étranger;
  • Transport au Canada;
  • Arrivée et accueil au Canada;
  • Installation et intégration à la collectivité.

Le gouvernement du Canada a également travaillé aux côtés d’organisations non gouvernementales, dont l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et la Croix-Rouge internationale, ainsi que des entreprises, des œuvres caritatives et des fournisseurs de services canadiens.

Chronologie de la mission

  • 9 novembre 2015 – Le gouvernement du Canada annonce la création d’un nouveau comité spécial du Cabinet pour aider à faire venir des réfugiés syriens au Canada.
  • Mi-novembre 2015 – Les FAC envoient douze membres du personnel pour venir en aide aux ADC au Liban, en Jordanie et en Turquie et pour assurer la liaison entre les ADC et le Commandement des opérations interarmées du Canada.
  • 28 novembre 2015 – Les FAC déploient des membres du 2e Bataillon du Royal Canadian Regiment, basés à la Base de soutien de la 5e Division du canada à Gagetown, pour aider IRCC à effectuer les vérifications visant les réfugiés au Liban et en Jordanie.
  • 1er décembre 20145 – Les FAC continuent d’envoyer des spécialistes médicaux et d’autres membres du personnel pour venir en aide à IRCC au Liban et en Jordanie, sur demande.
  • 10 décembre 2015 – Le premier vol de réfugiés des FAC, un CC-150 Polaris, quitte le Liban pour Toronto.
  • 12 décembre 2015 – Le deuxième vol de réfugiés des FAC, un CC-150 Polaris, quitte le Liban pour Montréal.
  • 12 janvier 2016 – Les membres des FAC commencent graduellement à revenir au Canada.
  • 29 février 2016 – Les FAC mettent fin à leur aide à l’étranger.
  • 3 mars 2016 – Les centres provisoires d’hébergement dans les bases des Forces armées canadiennes sont fermés.
  • 4 mars 2016 – Les membres des FAC toujours déployés rentrent au pays.
  • 9 mai 2016 – 16 membres des FAC sont envoyés à Beyrouth pour aider IRCC à traiter les demandes.
  • 18 juin 2016 – Les membres des FAC déployés rentrent au pays.

Soutien antérieur des FAC aux évacuations humanitaires d’urgence

Opération PARASOL (1999) – On a fait appel aux Forces canadiennes pour soutenir les efforts du gouvernement du Canada en vue d’aider les réfugiés de la province serbe du Kosovo. Dans le cadre de l’opération PARASOL, plus de 5 000 réfugiés kosovars albanais ont été transportés par la voie des airs au Canada et hébergés temporairement à diverses bases dans le pays.

Opération MAGNET (1978) – Suite à l’effondrement du gouvernement sud-vietnamien et à la chute de Saigon en 1975, le gouvernement du Canada, par l’entremise de la commission et du  ministère de l’Emploi et de l’Immigration et des Forces canadiennes, a organisé le transport aérien et la réinstallation de plus de 50 000 habitants du Vietnam. L’Op MAGNET s’est déroulée en trois phases de 1978 à 1981.

Liens externes

Date de modification :