Opération RENDER SAFE

Nouvelles

Aucun article trouvé correspondant à votre recherche. Vous pouvez faire une nouvelle recherche plus tard.

L’opération RENDER SAFE a pour objet de neutraliser les restes explosifs de guerre dans les îles Salomon. Les Forces armées canadiennes (FAC) y prennent normalement part tous les deux ans. L’opération est dirigée par la Force de défense australienne (FDA) qui reçoit en cela l’aide d’autres pays. Les FAC contribuent à cette opération depuis 2013.

L’opération vise à :

  • réduire les dangers liés aux restes explosifs de guerre pour les habitants de la région;
  • empêcher des groupes mal intentionnés d’accéder à ces explosifs;
  • améliorer les compétences des forces militaires et policières locales en ce qui concerne la neutralisation des explosifs.

Attention : Mise à jour

À l’heure actuelle, aucun membre ou équipement des FAC ne prend part à l’opération RENDER SAFE. Celle-ci n’est pas menée à longueur d’année. Elle a lieu pendant quelques semaines après chaque début de mission.

Contexte de la mission

Les îles Salomon ont été le théâtre d’intenses combats en mer, sur terre et dans les airs pendant la Seconde Guerre mondiale. Les îles ont aussi servi de base de soutien et de dépôt de munitions. Par conséquent, les explosifs y représentent encore un danger de nos jours.

Déploiements antérieurs

2016

Opération RENDER SAFE 2016

L’opération RENDER SAFE a eu lieu du 7 septembre au 7 octobre, dans l’île de Guadalcanal et dans les îles Russell. Environ 200 militaires de l’Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, des îles Salomon et du Royaume-Uni y ont participé. Environ 18 membres des FAC constituaient le contingent canadien.

En tout, la force opérationnelle a neutralisé 2 584 explosifs pesant plus de 18 tonnes. Les FAC ont neutralisé 747 explosifs pesant plus de trois tonnes.

2014

Opération RENDER SAFE 2014

Une équipe de 13 membres des FAC a pris part à l’opération RENDER SAFE 2014, du 7 octobre au 21 novembre.

L’opération a eu lieu dans la région autonome de Bougainville (Papouasie-Nouvelle-Guinée). Environ 500 personnes y ont pris part. Elles venaient de l’Australie, de Bougainville, du Canada, des États‑Unis, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des îles Salomon.

Les membres des FAC étaient répartis entre deux équipes de neutralisation des explosifs. Ils ont travaillé sur terre sous la direction des Australiens. Les deux équipes ont neutralisé les restes d’explosifs à 18 des 110 endroits qui ont été nettoyés en tout.

2013

Opération RENDER SAFE 2013

Une équipe de neuf membres des FAC a participé à l’opération RENDER SAFE 2013, du 29 octobre au 7 décembre.

Deux cents militaires ont participé à l’opération et provenaient du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, des États-Unis et des îles Salomon.

Les militaires des FAC étaient répartis dans deux équipes :

  • Des plongeurs-démineurs de la Marine royale canadienne ont travaillé à proximité des îles Russell avec une équipe sous-marine de neutralisation des munitions explosives;
  • Des sapeurs de combat de l’Armée canadienne et des spécialistes de l’Aviation royale canadienne ont été intégrés dans une équipe terrestre de neutralisation des munitions explosives dont les opérations ont été concentrées dans l’île tropicale de Guadalcanal.
Date de modification :