Opération UNIFIER

L’opération UNIFIER est la contribution du Canada visant à appuyer les forces de l’Ukraine en en renforçant les capacités, en collaboration avec les États‑Unis et d’autres pays fournissant de l’aide semblable en matière d’instruction. L’aide militaire est une composante du soutien du Canada à l’Ukraine qui vise le développement, la sécurité, la démocratie et l’aide humanitaire.

Dans le cadre de l’intervention du Canada à la suite de demandes émises par le gouvernement de l’Ukraine, les Forces armées canadiennes (FAC), avec le soutien du ministère des Affaires mondiales Canada (AMC), fournissent de l’instruction militaire et du renforcement des capacités aux membres des forces de l’Ukraine en appui aux efforts déployés par ce pays pour maintenir la souveraineté, la sécurité et la stabilité.

La mission d’instruction se déroule dans le cadre de la Commission mixte multinationale qui comprend l’Ukraine, les États‑Unis, le Canada et le Royaume‑Uni. Le Canada s’est joint à la Commission en janvier 2015 et co-préside, avec l’Ukraine, le sous‑comité chargé de la police militaire.

La force opérationnelle

Le Canada déploiera près de 200 membres des FAC en Ukraine jusqu’au 31 mars 2017. Les membres des FAC proviennent de partout au Canada, selon leurs compétences et ce qu’ils peuvent apporter au déroulement d’un programme d’instruction particulier. Le premier groupe de militaires des FAC provenait en grande partie du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada à la garnison de Petawawa. Le déploiement actuel comprend des troupes de la 2e Division du Canada située au Québec.

Les membres des FAC seront déployés de façon soutenue et sur une base périodique, selon le type d’entraînement effectué.

Les efforts des FAC seront axés sur l’instruction tactique des militaires, aussi appelé instruction en petites équipes, qui offre un entraînement individuel sur le maniement des armes, le tir de précision, le mouvement, la communication, la survie et l’éthique.

Les autres activités d’entraînement qui auront lieu en Ukraine incluent :

  • l’instruction sur la neutralisation des explosifs et munitions (NEM) et la neutralisation des engins explosifs improvisés (NEEI);
  • l’instruction de la police militaire, ce qui comprend des cours sur le recours à la force et sur les techniques d’enquête de base;
  • un entraînement médical visant l’évacuation des blessés et le secourisme au combat;
  • des cours sur la sécurité des vols et des cours de langue anglaise;
  • l’instruction sur la reconnaissance et les opérations mécanisées;
  • la modernisation du système de logistique.

L’entraînement a commencé à l’été 2015 et a lieu principalement au Centre international de sécurité et de maintien de la paix (CISP) à Starychi. L’entraînement a également lieu au Centre de déminage du ministère de la Défense ukrainien à Kamyanets-Podilsky et à d’autres endroits dans l’ouest de l’Ukraine. La formation linguistique et celle sur la sécurité des vols auront lieu au Canada.

En outre, les FAC ont établi un partenariat avec l’Ukraine dans le cadre du Programme d’instruction et de coopération militaire (PICM), un engagement continu qui offre des occasions d’améliorer les opérations de soutien de la paix, ainsi que de promouvoir l’interopérabilité, le renforcement des capacités militaires et le perfectionnement.

Contexte de la mission

L’aide militaire est un des éléments de l’appui général qu’offre  leCanada dans les domaines du développement, de la sécurité, de la démocratie et de l’aide humanitaire.

Depuis janvier 2014, le gouvernement du Canada a annoncé des investissements de plus de 700 millions de dollars en aide additionnelle à l’Ukraine, y compris un vaste éventail d’initiatives pour renforcer la sécurité, ainsi que promouvoir la stabilité et la croissance économique, la démocratie, les droits de la personne, la primauté du droit et une société civile.

L’aide du Canada envers l’Ukraine inclue l’achat et la livraison d’équipement militaire non létal, ce qui comprend le processus continu d’achat et de livraison d’équipement spécialisé comme des systèmes de communication tactique, un hôpital de campagne mobile, l’équipement de neutralisation des explosifs et munitions, des trousses médicales tactiques et des lunettes de vision nocturne. Ce type d’équipement aide à renforcer les capacités des forces armées ukrainiennes.

Canada et Ukraine

  • Le 28 novembre 2014 – La première expédition d’équipement militaire non létal donné (vêtements de protection contre le froid, y compris près de 3 000 paires de bottes, 2 400 manteaux, 3 500 pantalons et 3 300 paires de gants) est arrivée à l’aéroport de Kyiv Boryspil, en Ukraine transportée par le CC177 Globemaster de l’Aviation royale du Canada.
  • Le 8 décembre 2014 – Le ministre de la Défense nationale a annoncé que le Canada a signé une déclaration d’intention avec l’Ukraine pour un entraînement militaire conjoint et le renforcement des capacités.
  • Le 10 janvier 2015 – La première de deux expéditions maritimes d’équipement militaire non létal est arrivée au port d’Odessa, en Ukraine.
  • Le 29 janvier 2015 – La deuxième expédition maritime d’équipement militaire non létal est arrivée au port d’Odessa, en Ukraine.

Calendrier de la mission

  • Le 14 avril 2015 – Le gouvernement du Canada annonce que le Canada déploiera près de 200 membres des FAC en Ukraine jusqu’au 31 mars 2017.
  • Le 13 juin 2015 – Près de 8 membres spécialisés dans le domaine de la NEM et de la NEEI sont partis pour l’Ukraine afin de collaborer avec les partenaires militaires ukrainiens, d’observer l’entraînement et de préparer les plans d’instruction. Environ douze membres du génie de combat se sont joints à eux à la fin août.
  • Du 20 juin au 4 juillet – Une équipe d’environ 30 membres des FAC spécialisés dans le domaine de l’entraînement tactique des soldats ont observé l’instruction offerte par les États-Unis aux forces ukrainiennes dans le but d’adapter le plan d’instruction des FAC.
  • Du 5 août au début septembre – Une équipe d’activation dans le théâtre d’environ 90 personnes a été déployée en Ukraine pour mettre en place les installations des FAC et la structure de soutien nécessaires au déploiement de la force opérationnelle.
  • 25 août – Environ 60 membres du personnel provenant de la force opérationnelle principale –  compris le quartier général (QG), l’unité d’instruction des petites équipes et le personnel de soutien – sont arrivés en Ukraine.
  • 31 août – Un deuxième groupe d’environ 90 membres des FAC est arrivé en Ukraine, afin d’achever le déploiement d’environ 150 membres des FAC à titre de force opérationnelle principale.
  • 14 septembre – Le début de la mission d’instruction militaire a été marqué par des cérémonies au Centre international de sécurité et de maintien de la paix à Starychi et au centre de déminage du ministère de la Défense ukrainien à Kamyanets-Podilsky.
  • 14 septembre – La portion de l’instruction portant sur la lutte contre les dispositifs explosifs de circonstance (C-IED) a commencé au centre de déminage de Kamyanets-Podilsky.
  • 19 septembre – Le premier groupe de militaires ukrainiens formés par les FAC a terminé la formation sur la C-IED au centre de déminage de Kamyanets-Podilsky.
  • 5 octobre 2015 – L’instruction relative à la Police militaire marque le début de la seconde série de cours près de Kiev, en Ukraine, qui traitent du recours à la force et des techniques d’enquête de base.
  • 29 octobre 2015 – Les étudiants ukrainiens terminent leur instruction d’un mois relative à la Police militaire près de Kiev.
  • Du 2 au 21 novembre 2015 – Des ingénieurs canadiens offrent un cours de base de lutte contre les engins explosifs improvisés au centre national de déminage à Kamyanets-Podilsky.
  • 23 novembre 2015 – Le Canada, l’Ukraine, les États-Unis, la Lituanie, et le Royaume-Uni organisent un défilé pour souligner la mise sur pied du quartier général du groupe d’instruction multinational interarmées en Ukraine à Starychi, en Ukraine.
  • 24 novembre 2015 – Des militaires canadiens commencent leur seconde série de cours en petites équipes, y compris la formation médicale, avec une nouvelle compagnie d’infanterie ukrainienne au Centre international de sécurité et de maintien de la paix.
  • 28 novembre 2015 – La Force opérationnelle interarmées en Ukraine aide à la livraison de matériel de neutralisation des explosifs et munitions (NEM) d’une valeur d’environ trois millions de dollars au ministère ukrainien de la Défense au nom du gouvernement du Canada.
  • 28 novembre 2015 –  Des militaires ukrainiens finissent la première série de cours en petites équipes au Centre international de sécurité et de maintien de la paix. Tous les militaires ayant réussi le cours reçoivent une trousse de premiers soins individuelle dans le cadre de cette cérémonie.
  • 30 novembre 2015 – Des spécialistes canadiens en NEM commencent à former des instructeurs ukrainiens en opérations de lutte contre les engins explosifs improvisés (C-IED) au centre national de déminage à Kamyanets-Podilsky.
  • Janvier 2016 – Depuis le début de la mission en septembre 2015, plus de 400 membres des forces armées ukrainiennes ont suivi l’instruction en petites équipes, en plus de la formation en premiers soins, de l’instruction sur la neutralisation et l’élimination des explosifs et des munitions et sur l’élimination des dispositifs explosifs de circonstance, de l’instruction de la police militaire et d’autres formations, dans le cadre du Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM).
  • Janvier 2016 – Environ 200 membres de l’Armée canadienne provenant de la 2e Division du Canada, au Québec, ont été déployés pour prendre la relève de leurs collègues du 2e Groupe‑brigade mécanisé du Canada, de Petawawa, en Ontario.
  • 17 janvier 2016 – Le lieutenant-colonel Tim Arsenault a pris le commandement de la Force opérationnelle interarmées en Ukraine (FOIU), remplaçant ainsi le lieutenant-colonel Jason Guiney, au cours d’une cérémonie qui a eu lieu au Centre international de sécurité et de maintien de la paix à Starychi, en Ukraine.
  • 12 février 2016 – Les soldats du premier bataillon ukrainien de la 24th Mechanized Infantry ont terminé l’entraînement de 55 jours à Starychi, Ukraine qui comprend l’entraînement en petites équipes ainsi que l’entraînement de premiers soins au combat.
  • 13 février 2016 – Un troisième groupe de soldats ukrainiens complète le cours de base de lutte contre les engins explosifs improvisés à Kamyanets-Podilsky.
  • 11 mars 2016 – Les policiers militaires canadiens terminent un autre cours de techniques d’enquête de base  près de Kiev en Ukraine.
  • 12 mars 2016 – Les troupes canadiennes à Kamyanets-Podilsky terminent un quatrième cours de base de lutte contre les engins explosifs improvisés.
  • 29 avril 2016 – La police militaire termine une autre série d’instructions sur le recours à la force  près de Kyiv, en Ukraine.
  • 30 avril 2016 – Les soldats ukrainiens du 2Bataillon de la 25Brigade aéroportée complètent avec succès l’entrainement de petites équipes au Centre international de sécurité et de maintien de la paix.
  • 13 mai 016 - La police militaire termine une autre série d’instructions sur le recours à la force.
  • 27 mai 2016 - La police militaire termine une autre série d’instructions sur les techniques d’enquête de base près de Kyiv, en Ukraine.
  • 15 juin 2016 – Les instructeurs de soins médicaux terminent une première itération de leur cours d’instructeur amélioré sur les premiers soins au combat 
  • juillet 2016 - Depuis le début de la mission en septembre 2015, plus de 1700 candidats des Forces armées ukrainiennes ont reçu de la formation individuelle donnée par les Forces armées canadiennes. L’instruction comprend sept lignes d’efforts visant à développer les domaines suivants : instruction en petites équipes, premiers soins au combat, neutralisation des explosifs et munitions, élimination des engins explosifs improvisés, techniques de la police militaire, modernisation de la logistique, des cours sur la sécurité des vols et autre instruction sous les auspices du Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM).
  • 1er juillet 2016 – Les instructeurs de soins médicaux terminent une première itération de leur nouveau cours d’instructeur sur les premiers soins au combat  à Starychi, en Ukraine.
  • 8 juillet 2016 -  On termine une cinquième série de cours de base pour la lutte contre les dispositifs explosifs de circonstance à Kamyanets-Podilsky.
  • 8 juillet 2016 – Les militaires ukrainiens du 1er Bataillon, 72e Infanterie mécanisée terminent un cours de 55 jours à Starychi, en Ukraine, qui a inclus  une instruction tactique des militaires et une instruction sur les premiers soins au combat.
  • 23 juillet  - Les instructeurs de soins médicaux terminent la deuxième itération du cours d’instructeur sur les premiers soins au combat à Kiev, en Ukraine.
  • 9 août 2016 – Le lieutenant-colonel Wayne Niven a pris le commandement de la Force opérationnelle interarmées en Ukraine (FOIU) du lieutenant-colonel Tim Arsenault, au cours d’une cérémonie qui a eu lieu au Centre international de sécurité et de maintien de la paix à Starychi, en Ukraine.
Date de modification :