Opération REASSURANCE

Des membres des Forces armées canadiennes (FAC) prennent part à l’opération REASSURANCE en Europe centrale et en Europe de l’Est. Ils se trouvent là dans le cadre des mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN. Ces mesures visent à renforcer la défense collective de l’OTAN. Elles démontrent également la force de la solidarité des alliés.

Dans le cadre de cette opération, les FAC effectuent de l’instruction, des exercices et des démonstrations. Les FAC accomplissent également des tâches propres à l’OTAN.

Le soutien des FAC à l’OTAN aide à augmenter la sécurité et la stabilité de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est. Il démontre également que les FAC sont une force professionnelle prête à accomplir n’importe quelle tâche.

Attention : Mise à jour

En août 2017, les FAC ont envoyé environ 100 membres du personnel en Lettonie sur une base temporaire. Il s’agissait d’opérateurs d’artillerie et de responsables du soutien. Ils y ont été envoyés avec quatre pièces d’artillerie M777 pour soutenir les exercices militaires des Forces terrestres des États‑Unis en Europe, du groupement tactique de l’eFP de l’OTAN en Lettonie et d’autres alliés de l’OTAN quand les occasions se présentaient. Après la fin de l’exercice SILVER ARROW à la fin d’octobre 2017, la plupart de ces membres du personnel sont rentrés au Canada. Une petite équipe de responsables de l’entretien des M777 est restée en Lettonie pour venir en aide à l’équipe de soutien s’y trouvant.

La force opérationnelle

Force opérationnelle maritime

Force opérationnelle maritime

Le 8 août 2017, le NCSM Charlottetown s’est joint au 1er Groupe de la Force navale permanente de réaction de l’OTAN (SNMG1). Le SNMG1 est une force navale composée de navires de divers pays alliés qui travaillent ensemble vers un but commun. Le NCSM Charlottetown s’est joint au SNMG1 en route vers la mer Méditerranée, l’Atlantique Nord et la mer Baltique.

Du 29 septembre au 13 octobre 2017, le NCSM Charlottetown a participé à l’Exercice BRILLIANT MARINER. Cet exercice dirigé par l’OTAN a eu lieu dans la Méditerranée. À titre d’exercice d’intervention en cas de crise, l’instruction était conçue pour améliorer la façon dont les forces navales de l’OTAN interviennent durant une urgence. L’exercice a compris des unités de 11 pays.

Le NCSM Charlottetown a pris part à l’exercice NORTHERN COAST du 9 au 16 septembre 2017. Cet exercice s’est déroulé dans la mer Baltique. Des pays membres de l’OTAN et du partenariat pour la paix ont suivi un entraînement en défense côtière. L’entraînement a touché la défense à l’aide de missiles anti-aériens, la désignation simulée d’objectifs transhorizon, la guerre anti-sous-marine et la défense contre des embarcations côtières d’assaut rapides simulées.

Il s’agit du deuxième déploiement du NCSM Charlottetown dans le cadre de l’Opération REASSURANCE. Ce déploiement démontre l’engagement continu du Canada à l’égard de la sécurité et de la collaboration internationale. L’engagement fait partie des mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN en Europe de l’Est et en Europe centrale.

Le NCSM Charlottetown est une frégate de la classe Halifax. Il compte un équipage d’environ 240 membres de tous les grades, y compris une Équipe d’arraisonnement des navires renforcée et le détachement d’un hélicoptère CH-124 Sea King.

Groupement tactique de la présence avancée renforcée en Lettonie

Groupement tactique de la présence avancée renforcée en Lettonie

Les FAC ont déployé environ 450 membres de l’Armée canadienne en Lettonie, où ils dirigent un groupement tactique de l’OTAN comprenant des militaires de plusieurs nations, dont :

  • l’Albanie;
  • le Canada;
  • l’Italie;
  • la Pologne;
  • la Slovénie; 
  • l’Espagne.

Ce groupement tactique fera partie de la brigade d’infanterie des forces terrestres de la Lettonie. Il est basé au camp Adazi, en Lettonie.

Le groupe actuel de militaires de l’Armée canadienne provient principalement de la 3e Division du Canada, basée à Edmonton, en Alberta. La contribution du Canada comprend du personnel du quartier général, une compagnie d’infanterie dotée de véhicules blindés légers, des membres de la police militaire ainsi que du soutien en matière de logistique et de communication.

Du 16 au 30 octobre 2017, les 450 membres des FAC affectés au Groupement tactique de la présence avancée renforcée en Lettonie de l’OTAN ont pris part à l’exercice SILVER ARROW. Cet exercice annuel letton a eu lieu à Adazi et à Alukse, en Lettonie. Les six nations du Groupement tactique de la présence avancée renforcée en Lettonie y ont pris part, ainsi que l’Estonie, la Lettonie et le Royaume-Uni. Cet exercice a permis aux nations de tisser des liens et de tirer profit de leurs capacités respectives.

Le 27 août 2017, le groupement tactique de présence avancée renforcée dirigé par le Canada en Lettonie a terminé un exercice de certification (CERTEX). Le CERTEX a permis de confirmer que les membres du groupement tactique collaborent bien ensemble et que ce dernier est efficace au combat. En outre, le CERTEX permet de confirmer que le groupement tactique répond aux directives stratégiques de l’OTAN.

L’OTAN a déployé quatre tels groupements tactiques dans les pays baltes et en Pologne. Ces groupements tactiques démontrent la force de l’alliance de l’OTAN et vise à prévenir le conflit et à assurer la stabilité dans la région.

Force opérationnelle aérienne

Force opérationnelle aérienne

Environ 135 membres des FAC et quatre CF-188 Hornets participent au bloc 45 de la mission de police aérienne renforcée de l’OTAN en Roumanie. La mission de police aérienne renforcée en Roumanie, appuyée par les FAC,  aura lieu de septembre à décembre 2017.

L’OTAN effectue une mission de police aérienne renforcée à titre de mesure d’assurance et de dissuasion depuis 2014. Ces mesures démontrent l’engagement commun des alliés et la nature défensive de l’OTAN. Elles aident également à prévenir la menace d’agression contre les alliés de l’OTAN.

Nota : Dans le contexte de la mission de police aérienne de l’OTAN, un bloc est une rotation de nations alliées effectuant la mission.

Contexte de la mission

L’OTAN a adopté et commencé à mettre en œuvre une série de mesures militaires le 16 avril 2014. Elles sont fondées sur les principes de la défense, de la dissuasion et de la désescalade et visent à :

  • Renforcer la défense collective de l’OTAN; et
  • Démontrer la force de la solidarité alliée.

Les FAC ont offert des ressources et des membres du personnel à l’OTAN le 17 avril 2014.

Le Canada et l’OTAN

Le Canada est un fort partisan de l’OTAN. Il s’est engagé à faire sa part pour aider nos alliés de l’OTAN et les pays partenaires.

Les FAC sont un grand contributeur aux opérations et aux exercices de l’OTAN. Elles sont pleinement impliquées depuis la fondation de l’OTAN, il y a 65 ans. Les FAC sont déterminées à assurer l’unité, la sécurité et la stabilité des deux côtés de l’Atlantique. Au cours des dernières années, le Canada a participé activement à des missions de l’OTAN dans les endroits suivants :

  • Les Balkans (opération KOBOLD);
  • La Libye (opération MOBILE).

Calendrier de la mission

  • Le 29 avril 2014 – Les FAC envoient une force opérationnelle aérienne. Elle était composée de six CF-188 Hornet du 425e Escadron d’appui tactique. Cet escadron est basé à la 3e Escadre Bagotville.
  • Le 3 mai 2014 – Les FAC envoient une force opérationnelle terrestre de la taille d’un peloton en Europe centrale et en Europe de l’Est.
  • Le 13 mai 2014 – Les FAC envoient une force opérationnelle maritime. Le NCSM Regina est envoyé en mer Méditerranée.
  • Le 19 décembre 2014 – Les membres de l’Armée canadienne finissent leur instruction de FOT avec les forces d’autres pays. Ils rentrent ensuite au Canada.
  • Le 31 décembre 2014 – La Force opérationnelle aérienne en Lituanie termine son soutien aux opérations de police aérienne de l’OTAN dans les pays baltes.
  • Le 6 janvier 2015 – Le NCSM Fredericton est transféré au contrôle opérationnel de l’OTAN. Il arrive dans la mer Méditerranée peu après. Une fois arrivé, il se joint au 2e Groupe maritime permanent OTAN (SNMG2).
  • Début janvier 2015 – Un petit groupe de membres de l’Armée canadienne se rendent en Allemagne. Ils y participent à un exercice avec des forces alliées et partenaires.
  • Mars 2015 – Plus de membres de l’Armée canadienne appartenant au 3e Bataillon du Royal Canadian Regiment sont envoyés en Europe centrale et en Europe de l’Est. Ils ont rejoint la FOT pour s’entraîner avec des militaires d’autres pays.
  • Juillet 2015 – Des membres de l’Armée canadienne appartenant au 3e Bataillon du Royal 22e Régiment (3 R22eR) sont envoyés en Europe centrale et en Europe de l’Est pour relever leurs homologues.
  • Le 7 juillet 2015 – Le NCSM Winnipeg arrive dans la mer Méditerranée. Il remplace le NCSM Fredericton.
  • Le 8 janvier 2016 – Le NCSM Fredericton se joint au SNMG2. Il remplace le NCSM Winnipeg.
  • Février 2016 – Des membres de l’Armée canadienne du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada sont envoyés en Pologne. Ils remplacent le 3e Bataillon du Royal 22e Régiment.
  • Le 29 juin 2016 – Le NCSM Charlottetown se joint au SNMG2. Il remplace le NCSM Fredericton.
  • Août 2016 –
    • Des membres de l’Armée canadienne appartenant aux unités suivantes :
      • 1er Bataillon du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry;
      • 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada;
      • La Réserve
    • ont été envoyés en Pologne pour remplacer les unités suivantes au sein de la FOT :
      • 1er Bataillon du Royal 22e Régiment;
      • 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.
  • Le 11 janvier 2017 – Le NCSM St. John’s se joint au SNMG2. Il remplace le NCSM Charlottetown.
  • Le 25 février 2017 – Des membres du 3e Bataillon du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry sont envoyés à la FOT. Ils remplacent des membres du 1er Bataillon du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry.
  • Le 22 mai 2017 – Des chasseurs CF-18 Hornet ont commencé à exécuter des patrouilles dans l’espace aérien islandais dans le cadre de la mission d’établissement de capacités de surveillance et d’interception aériennes afin de combler les besoins de l’Islande en temps de paix de l’OTAN.
  • Le 16 juin 2017 – La Force opérationnelle aérienne – Islande a terminé la mission de surveillance et d’interception de l’OTAN.
  • Le 19 juin 2017 – Une cérémonie a pris place pour marquer la mise sur pied du Groupement tactique de la présence avancée renforcée en Lettonie dirigé par le Canada.
  • Le 14 juillet 2017 – le NCSM St. John’s a terminé son déploiement.
  • Le 8 août 2017 – Le NCSM Charlottetown s’est joint au 1er Groupe de la Force navale permanente de réaction de l’OTAN.
  • Le 17 août 2017 – La Force opérationnelle terrestre en Pologne a terminé son dernier déploiement.
  • Le 1 septembre 2017 – Environ 135 membres des FAC et quatre CF-188 Hornets ont commencé à participer la mission de police aérienne renforcée de l’OTAN en Roumanie.

Déploiements antérieurs

Force opérationnelle terrestre

Force opérationnelle terrestre

De mai 2014 à août 2017, plus de 1 000 membres de la Force opérationnelle terrestre ont été déployés dans le cadre de huit rotations en Europe. Basés dans le secteur d’entraînement de Drawsko Pomosrkie, en Pologne, ils ont régulièrement pris part à des exercices avec des alliés et des partenaires. Travaillant ensemble, ils ont mis au point leurs :

  • compétences en matière de leadership;
  • compétences liées à la profession des armes;
  • capacités de mieux travailler avec les alliés et les partenaires.

Rotations

De février à août 2017, environ 200 militaires de l’Armée canadienne ont pris part à cinq exercices. Les militaires provenaient principalement du 3e Bataillon du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry. Cette unité des FAC est basée à la Base des Forces canadiennes Edmonton, en Alberta. Ces exercices comprennent :

  • L’exercice ALLIED SPIRIT VI (Allemagne, du 7 au 30 mars 2017)
  • L’exercice PLATINUM EAGLE 2017-2 (Roumanie, du 24 avril au 4 mai 2017)
  • L’exercice SPRING STORM (Estonie, du 9 au 24 mai 2017)
  • L’exercice SABRE STRIKE (Pologne, du 4 au 15 juin 2017)
  •  L’exercice SABER GUARDIAN (Hongrie et Bulgarie, du 13 au 24 juin 2017)

D’août 2016 à février 2017, les membres de la FOT ont pris part à quatre exercices. Ils provenaient principalement du 1er Bataillon du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry. Cette unité des FAC est basée à Edmonton, en Alberta. Il s’agissait des exercices suivants :

  • L’exercice ALLIED SPIRIT V (Pologne, du 26 septembre au 15 octobre 2016);
  • L’exercice SCORPION FURY 2016.2 (Cincu, Roumanie, du 24 octobre au 3 novembre 2016);
  • L’exercice IRON SWORD (Lituanie, du 20 novembre ay 2 décembre 2016);
  • L’exercice BISON DRAWSKO (Pologne, du 19 janvier au 9 février 2017).

De février à août 2016, les membres de la FOT ont pris part à six exercices. Les militaires appartenaient principalement au 1er Bataillon du Royal 22e Régiment et au 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada. Ces unités des FAC sont basées à Valcartier, au Québec. Il s’agissait des exercices suivants :

  • L’exercice SABER GUARDIAN (Cincu, Roumanie, du 27 juillet au 7 août 2016);
  • L’exercice ANAKONDA (Pologne, du 6 au 17 juin 2016);
  • L’exercice HUNTER (Pabrade, Lituanie, du 9 au 19 mai 2016);
  • L’exercice SPRING STORM (Voru, Estonie, du 7 au 19 mai 2016);
  • L’exercice SUMMER SHIELD (Adazi, Lettonie, du 17 au 29 avril 2016);
  • L’exercice SCORPION FURY (Cincu, Roumanie, du 7 au 20 avril 2016).

De juillet 2015 à février 2016, les membres de la FOT ont pris part à six exercices. Ils appartenaient principalement au 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC). Le 5 CMBG fait partie de la 2e Division du Canada. Il s’agissait des exercices suivants :

  • L’exercice ALLIED SPIRIT IV (Hohenfels, Allemagne, du 10 janvier au 5 février 2016);
  • L’exercice IRON SWORD (Nemencine, Lituanie, du 9 au 20 novembre 2015);
  • JOINTEX 2015 (Du 21 octobre au 6 novembre 2015);
  • L’exercice DRAGON (Pologne, du 13 au 23 octobre 2015);
  • L’exercice SILVER ARROW (Kadaga, Lettonie, du 15 au 30 septembre 2015);
  • L’exercice ALLIED SPIRIT II (Hohenfels, Allemagne, du 4 au 24 août 2015).

De janvier à juillet 2015, des membres du 3e Bataillon du Royal Canadian Regiment (3 RCR) ont été envoyés en Europe centrale et en Europe de l’Est. Ils ont participé à des exercices de l’OTAN, notamment :

  • L’exercice LANCER STRIKE (Pologne, du 15 au 29 juin 2015);
  • L’exercice SARMIS (Cincu, Roumanie, du 15 mai au 6 juin 2015);
  • L’exercice MOUNTAIN WARRIOR (Trzclaniec, Pologne, du 1er au 30 avril 2015);
  • L’exercice SUMMER SHIELD (Riga, Lettonie, du 22 au 31 mars 2015);
  • L’exercice ALLIED SPIRIT (Hohenfels, Allemagne, du 16 au 28 janvier 2015).

De mai à décembre 2014, des membres de l’Armée canadienne ont été envoyés en Europe centrale et en Europe de l’Est. Ils ont pris part à divers exercices, notamment :

  • L’instruction en guerre hivernale en Lituanie du 8 au 12 décembre 2014;
  • L’exercice FALCON (Nowa Deba, Pologne, du 21 au 26 novembre 2014);
  • L’exercice IRON SWORD (Vilnius, Lituanie, du 13 au 15 octobre et du 2 au 14 novembre 2014);
  • L’exercice COMBINED RESOLVE III (Hohenfels, Allemagne, du 16 septembre au 12 novembre 2014);
  • L’exercice ANAKONDA (Pologne, du 24 septembre au 3 octobre 2014);
  • L’exercice STEADFAST JAVELIN II (Allemagne, Estonie, Lettonie, Lituanie et Pologne, du 2 au 8 septembre 2014);
  • L’exercice GNIEZNO (Pologne, du 2 au 6 juillet 2014);
  • L’exercice PEGASUS KORSARZ (Drawsko-Pomorski, Pologne, du 23 au 27 juin 2014);
  • L’exercice SABRE STRIKE (Adazi, Lettonie, du 9 au 20 juin 2014);
  • L’exercice ORZEL ALERT (Pologne, du 5 au 9 mai 2014).
Force opérationnelle maritime

Force opérationnelle maritime

Force opérationnelle St. John's

Le 11 janvier 2017, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) St. John’s s’est joint au 2e Groupe maritime permanent OTAN (SNMG2). Le SNMG2 est une force navale composée de navires de divers pays alliés travaillant ensemble dans un but commun.

Le NCSM St. John’s a navigué dans la mer Noire du 31 janvier au 20 février 2017. Il a travaillé et s'est entraîné collaboration avec des navires de plusieurs pays alliés et partenaires. Il a pris part à un exercice.

Le 20 février 2017, le NCSM St. John’s a repris ses tâches normales dans le cadre du SNMG2. Il a pris part à trois exercices avec des nations alliées et partenaires.

Le NCSM St. John's sera remplacé par le NCSM Charlottetown au début d’août 2017.

Force opérationnelle Charlottetown

Le 29 juin 2016, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Charlottetown s’est joint au 2e Groupe maritime permanent OTAN (SNMG2). Le Charlottetown a remplacé le NCSM Fredericton.

Du 18 juillet au 5 août, le NCSM Charlottetown a participé à des opérations dans la mer Noire. Pendant cette période, le navire a mené des opérations visant à maintenir la connaissance de la situation maritime. Il a également pris part à des exercices avec nos alliés de l’OTAN et des États partenaires. Le NCSM Charlottetown a également effectué une visite portuaire. Cela a été fait pour forger de meilleurs liens avec nos pays partenaires en matière de diplomatie et de défense.

En août 2016, le NCSM Charlottetown est retourné à ses tâches habituelles du SNMG2 dans la mer Méditerranée. Il y a participé à des exercices visant à améliorer le niveau de compétence et l’interopérabilité.

Le 8 septembre 2016, le NCSM Charlottetown a effectué un arraisonnement collaboratif du navire marchand togolais Byblos. Cette activité a été menée pendant une patrouille dans la mer Méditerranée. L’arraisonnement a confirmé les capacités de l’équipe d’arraisonnement du navire et à quel point elle travaille bien avec le SNMG2.

Le NCSM Charlottetown a été remplacé par le NCSM St. John’s le 11 janvier 2017.

Force opérationnelle Fredericton

Le NCSM Fredericton s’est joint au SNMG2 dans la mer Méditerranée le 8 janvier 2016. Dans cette région, il a participé à des patrouilles du SNMG2 visant à rendre la région plus stable. Cela comprenait des patrouilles dans la mer Égée du 12 février au 31 mars 2016. Le Fredericton a surveillé et suivi les traversées de la mer Égée par des migrants pendant cette opération. Tout cela a été effectué en collaboration avec les autorités.

Le NCSM Fredericton a dirigé l’unité opérationnelle 2 du SNMG2 du 1er au 21 avril 2016 alors qu’il se trouvait dans la mer Noire. Pendant cette période, le NCSM Fredericton a mené des opérations avec :

  • La frégate roumaine ROS Regina Maria;
  • D’autres navires alliés de la Bulgarie et de la Turquie.

Le NCSM Fredericton a rejoint le SNMG2 dans la mer Méditerranée au début du mois de mai. Le navire a été remplacé par le NCSM Charlottetown le 29 juin 2016.

Force opérationnelle de Winnipeg

Le NCSM Winnipeg s’est joint au SNMG2 dans l’Est de l’océan Atlantique le 7 juillet 2015. Ce navire a pris part à des patrouilles visant à aider à prévenir le terrorisme et les activités connexes pendant son service au sein du SNMG2. Celles-ci se sont déroulées dans la mer Méditerranée avec des navires d’autres pays. Le NCSM Winnipeg a quitté le SNMG2 et s’est joint au SNMG1 à la fin du mois d’août 2015. C’était pour aller à l’exposition internationale de matériel de défense et de sécurité. Elle a eu lieu à Londres, au Royaume-Uni, à la mi-septembre 2015.

Pendant son déploiement, le NCSM Winnipeg a pris part à des exercices avec les forces de l’OTAN. Parmi ceux-ci, citons :

  • L’exercice TRIDENT JUNCTURE 2015;
  • L’exercice JOINT WARRIOR;
  • L’exercice NORTHERN COAST 2015.

Le NCSM Winnipeg a été le premier navire canadien de Sa Majesté à naviguer avec une équipe d’arraisonnement de navires renforcée (EANR) pendant une mission opérationnelle. Le navire a été remplacé par le NCSM Fredericton le 8 janvier 2016.

Force opérationnelle Fredericton

Le 6 janvier 2015, le NCSM Fredericton a été transféré au contrôle opérationnel de l’OTAN. Il est arrivé dans la mer Méditerranée peu après. Le navire a ensuite été affecté au SNMG2 avec des navires de cinq autres pays. Pendant son service au sein du SNMG2, le NCSM Fredericton a mené des opérations dans la mer Méditerranée. Elles visaient à détecter et à dissuader les activités terroristes ainsi qu’à protéger contre celles-ci.

Tout au long du déploiement, le NCSM Fredericton a pris part à divers exercices avec des forces de l’OTAN et d’autres organisations. Ceux-ci comprenaient des exercices dans la mer Noire :

  • L’exercice JOINT WARRIOR;
  • L’exercice DYNAMIC MONGOOSE;
  • L’exercice BALTOPS.

Ces exercices dans la mer Noire :

  • Ont aidé à améliorer la connaissance de la situation sur la mer;
  • Ont amélioré la capacité des partenaires et des alliés de travailler ensemble;
  • Ont augmenté des compétences dans des domaines comme la tactique pour la guerre contre les sous-marins.

Le NCSM Fredericton a également effectué des visites portuaires. Cela a été fait pour forger de meilleurs liens avec nos partenaires stratégiques en matière de diplomatie et de défense. Le navire a été remplacé par le NCSM Winnipeg le 7 juillet 2015.

Force opérationnelle Toronto

Le 3 août 2014, le NCSM Toronto est arrivé dans sa zone d’opérations. Le navire a participé à l’opération ACTIVE ENDEAVOUR au sein du SNMG2 dans la mer Méditerranée. Le NCSM Toronto a été chargé de trouver, de suivre, de signaler et d’arraisonner des navires précis. Il s’agissait de navires soupçonnés d’être impliqués dans des activités terroristes et de les soutenir.

Le NCSM Toronto a également pris part à des exercices interarmées de l’OTAN. Parmi ceux-ci, citons :

  • L’exercice NOBLE JUSTIFICATION;
  • L’exercice MAVI BALINA;
  • Un déploiement historique dans la mer Noire pour l’exercice SEA BREEZE.

Ces exercices interarmées de l’OTAN ont présenté d’importantes occasions :

  • De renforcer les liens entre forces militaires;
  • De renforcer les liens diplomatiques;
  • D’encourager la mise en commun de principes de sécurité;
  • D’encourager la professionnalisation des pratiques de défense.

Force opérationnelle Regina

Le NCSM Regina a commencé ses tâches dans la région de la mer d’Oman le 15 février 2014. C’était dans le cadre de l’opération ARTEMIS. Le Regina a servi avec la Force opérationnelle multinationale 150. Il a mené des opérations de lutte contre le terrorisme et de sécurité maritime jusqu’au 30 avril 2014. À cette date, il a été réaffecté au soutien des mesures d’assurance de l’OTAN en Europe.

Le NCSM Regina a été remplacé par le NCSM Toronto le 3 août 2014.

Force opérationnelle aérienne

Force opérationnelle aérienne

Mission en Islande

Du 18 mai au 16 juin 2017, la Force opérationnelle aérienne a contribué à la mission d’établissement de capacités de surveillance et d’interception aériennes de l`OTAN. Les CF018 Hornets de l’Aviation royale canadienne ont exécuté des patrouilles dans l`espace aérien de l`Islande.  

La Force opérationnelle aérienne en Islande a fourni une capacité aérienne de surveillance et d’interception en tout temps pouvant être lancée immédiatement pour intercepter et identifier des objets aéroportés inconnus dans l’espace aérien de l’OTAN ou approchant de celui-ci.

La Force opérationnelle aérienne en Islande a compris un détachement de chasseurs de l`Aviation royale canadienne du 3e Escadre Bagotville, Québec et personnel de support du 2e Escadre Bagotville, Québec. De plus, elle a inclus des officiers du contrôle aérospatial et des opérateurs de contrôle aérospatial du 22e Escadre North Bay, Ontario. Ils étaient responsables d’analyser l`information provenant de diverses sources afin de développer une compréhension de ce qui se passe dans l`espace aérien d`Islande. Ils ont servi également comme des contrôleurs d`interception dans l`air; Ils ont communiqué avec des pilotes pour les diriger vers des positions spécifiques et ils leur expliquent comment s`y rendre.

Mission en Europe centrale et en Europe de l’Est

Du 29 avril 2014 au 5 janvier 2015, les FAC ont envoyé une force opérationnelle aérienne en Europe centrale et en Europe de l’Est. Elle comprenait les éléments suivants :

  • Des membres des FAC;
  • Des chasseurs CF-188 Hornet;
  • Du matériel pour soutenir l’opération.

L’objectif était de maintenir une présence canadienne dans la région. La mission globale était en soutien à nos alliés de l’OTAN et à nos pays partenaires.

Mission de police aérienne de l’OTAN dans les pays baltes

De septembre à décembre 2014, la FOA a pris part à la mission de police aérienne (MPA) de l’OTAN dans les pays baltes. Elle était basée à Siauliai, en Lituanie. La FOA en Lituanie comprenait :

  • Environ 135 membres des FAC;
  • Quatre chasseurs CF-188 Hornet;
  • Du matériel pour soutenir l’opération.

Le rôle du Canada dans la MPA a pris fin en décembre 2014. Le Canada a alors confié sa responsabilité à la Pologne. En même temps, le Portugal a confié sa responsabilité à l’Italie. Même s’il s’agissait d’un transfert officiel, la FOA canadienne a continué de soutenir activement les opérations de la MPA jusqu’au 5 janvier 2015. Cela a permis de faire en sorte que les opérations se poursuivent sans accroc et que nos alliés de l’OTAN et nos partenaires en matière de sécurité soient soutenus pendant cette période de transition.

La FOA a travaillé avec nos alliés de l’OTAN alors qu’elle participait à la MPA. Elle a envoyé des aéronefs en réponse à toute intrusion dans l’espace aérien baltique. La mission de police aérienne de l’OTAN est purement défensive. Il s’agit d’une mission de routine et elle n’est pas menée en réponse à une menace précise. Elle constitue un élément fondamental de la prestation, par l’OTAN, de services de sécurité à ses membres.

Force opérationnelle aérienne en Roumanie

De mai à août 2014, la FOA s’est entraînée avec nos alliés de l’OTAN à Câmpia Turzii, en Roumanie. Cet entraînement se concentrait sur le travail sans accroc avec d’autres pays. Les membres de la FOA se sont entraînés avec nos alliés dans les domaines suivants :

  • La défense aérienne;
  • La supériorité aérienne;
  • Les évaluations et les essais aériens;
  • Le soutien tactique.

La FOA comptait six chasseurs CF-188 Hornet et environ 200 membres des FAC.

Vidéo sur la force opérationnelle terrestre en Pologne

Transcription

De mai 2014 à août 2017, la Force opérationnelle terrestre de l`opération REASSURANCE s`est entraînée avec des alliés et des partenaires afin d`appuyer les mesures d`assurance et de dissuasion de l`OTAN en Europe centrale et en Europe de l`est.

Major Jesse Van Eijk, Commandant de la Force opérationnelle terrestre de l`opération REASSURANCE, Rotation 7.

[Major Jesse Van Eijk:] L`OTAN est essentiellement une grande équipe et toutes les équipes doivent être en mesure. Ils ont tous leurs forces et leurs limites. En voyant nos différentes façons de faire accomplir efficacement nos futures opérations et assurer la sécurité dans la région. Par exemple, notre tout premier exercice, l`exercice ALLIED SPIRIT en Allemagne, s`est déroulé environ sept jours après notre arrivée en théâtre. Toute notre compagnie, environ 160 soldats canadiens, s`est rendue en Allemagne pour un exercice multinational d`envergure et s`améliorer en tant que soldatsAussi, no groupes professionnels de soutien dirigeaient un déploiement international complexe et devaient déplacer du personnel, de l`équipement et des véhicules à travers plusieurs pays d`Europe sur le terrain, comme les munitions, les rations et le carburant.  Ce qu`on appelle le soutien logistique de combat : Ils devaient fournir tout cela, non seulement pour les canadiens, mais aussi pour nos alliés lettons.

Adjudant-maître Robert Doyle, Sergent-major de la Force opérationnelle terrestre de l`opération REASSURANCE, Rotation 7

[Adjudant-maître Robert Doyle:] L`avantage de travailler avec d`autre nations est d`observer comment ils résolvent leurs problèmes. Nous pouvons examiner leur IPO (instruction permanente d`opérations) et voir comment nous pouvons, ou pas, l`adapter à la nôtre et de mettre en pratique leurs compétences de bases, come tirer, se déplacer et communiquer.

 Pendant trois ans, la Force opérationnelle terrestre a participé aux efforts de sécurité et de stabilité en Europe centrale et en Europe de l`est.

Vidéo sur les forces opérationnelles : terrestre, aérienne et maritime

Transcription

Liens externes

Mission internationales

Grand Quartier général des Puissances alliées en Europe (OTAN, anglais seulement)
NATO Maritime Command (OTAN, anglais seulement)
Relations OTAN-Ukraine (OTAN)
Situation en Ukraine, chronologie des événements (OTAN, anglais seulement)
U.S. Army Europe (anglais seulement)
U.S. Army Europe - Exercise Saber Strike (anglais seulement)
U.S. European Command (anglais seulement)

Imagerie

Composante maritime (Galerie d’imagerie des Forces canadiennes)
Élément terrestre (Galerie d’imagerie des Forces canadiennes)
Force opérationnelle aérienne (Galerie d’imagerie des Forces canadiennes)
Flickr

Date de modification :