Exercice TRADEWINDS

L’exercice TRADEWINDS est un exercice multinational et interinstitutions d’interception maritime et de sécurité terrestre mené par le U.S. Southern Command (USSOUTHCOM). Il se concentre sur la lutte au crime transnational organisé et à la prestation d’aide humanitaire et de secours aux sinistrés (AH/SS) pour promouvoir la collaboration en matière de sécurité régionale.

Attention : Mise à jour

L’exercice TRADEWINDS 2017 a eu lieu du 6 au 17 juin 2017. Il s'est déroulé dans la Barbade et à Trinité‑et‑Tobago.

En tout, les FAC ont déployé environ 90 soldats et aviateurs. Ils ont compris :

  • le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Kingston, un navire de défense côtière;
  • une équipe de formation de plongeurs de l’Unité de plongeon de la flotte (Atlantique); et
  • deux contingents de six personnes de l’Armée canadienne provenant de la 2e Division du Canada et de la 5e Division du Canada.

Une équipe d’évaluation des catastrophes conjointe des FAC et d’Affaires mondiales Canada a aussi été déployée. L’équipe s'est entraînée en vue d’intervenir lors de crises humanitaires.

Durant cet exercice, 20 nations se sont entraînées pour intervenir dans les situations suivantes :

  • les catastrophes naturelles;
  • le terrorisme; et
  • les activités du crime organisé qui franchissent les frontières nationales.

But

L’exercice TRADEWINDS constitue le principal exercice du USSOUTHCOM dans les Caraïbes. Il est conçu pour faire la promotion des initiatives de sécurité régionale et de collaboration comme l’Initiative de sécurité du bassin des Caraïbes. Il offre au Canada et aux É.-U. une activité unique permettant de se fonder sur les initiatives nationales dans la région et de les synchroniser.

Les objectifs du Canada

L’exercice TRADEWINDS présente une occasion importante pour les FAC de renforcer les liens en matière de défense entre les pays partenaires pour les efforts d’intervention en cas de catastrophe menés par le gouvernement civil en :

  • Soutenant le développement des capacités en matière d’opérations humanitaires et de secours aux sinistrés;
  • Encourageant les efforts régionaux visant à réduire les effets des catastrophes ainsi qu’à les prévoir et à y répondre.

L’exercice TRADEWINDS consolide également les capacités de défense régionale relativement aux menaces envers la sécurité et la stabilité dans les Caraïbes en :

  • Tirant profit des relations bilatérales et multilatérales de défense et en les utilisant comme base pour les initiatives à venir;
  • Soutenant le développement des capacités et des interactions entre les efforts de défense et de sécurité de nos partenaires régionaux, y compris les capacités d’interception maritime;
  • Améliorant la mise en commun de l’information, particulièrement pour la connaissance du domaine aérien et maritime;
  • Soutenant le développement, l’acquisition et le déploiement de ressources correspondant aux besoins, aux capacités opérationnelles et aux aptitudes d’entretien et de maintien en puissance de nos partenaires.

Contexte

Le Canada s’est engagé à assurer la sécurité et la prospérité de l’Amérique du Nord et de l’hémisphère occidental. La Stratégie d’engagement du Canada dans les Amériques se concentre sur :

  • La lutte contre l’insécurité;
  • L’avancement de la liberté, de la démocratie et de la primauté du droit;
  • L’augmentation des possibilités économiques;
  • La mise en place d’une base stable pour l’engagement du Canada.

Des partenariats régionaux vibrants sont essentiels pour atteindre ces objectifs et pour régler la gamme d’enjeux en matière de sécurité et de défense dans la région des Caraïbes.

Le secteur

Les États caribéens, situés le long de grandes voies de trafic illicite vers l’Amérique du Nord et l’Europe, ont été particulièrement vulnérables aux activités des organisations criminelles transnationales. Les catastrophes naturelles sont également une menace fréquente et l’intégration régionale demeure limitée même si la plupart des pays caribéens font partie d’organisations de sécurité collaboratives.

En raison de ces facteurs, des acteurs externes comme le Canada et les États-Unis ont régulièrement été appelés dans la région des Caraïbes en temps de crise pour offrir de l’aide, étendre la collaboration internationale et développer les capacités régionales.

La région des Caraïbes est un carrefour d’activités internationales et est extrêmement importante pour le commerce mondial. Bien qu’elle ne soit pas de très grande taille, la région doit dépendre de la collaboration internationale pour surveiller son territoire et répondre aux défis qui lui sont propres. La mer des Caraïbes demeure une zone d’intérêt importante pour le Canada et est le théâtre de nombreuses activités touristiques et commerciales canadiennes.

Déploiements antérieurs

2016

Exercice TRADEWINDS 2016

L’exercice TRADEWINDS 2016 s’est déroulé en deux phases distinctes du 5 au 14 juin 2016 à la Grenade, et du 20 au 28 juin 2016 en Jamaïque. L’exercice comprenait la participation de navires, d’aéronefs et de personnel provenant de plus de 20 nations et de plusieurs organisations régionales clés.

La contribution des FAC à l’exercice comprenait :

Une équipe de l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) [UPF(A)] qui fournit de l’instruction en matière de plongée aux nations partenaires;

Le NCSM Shawinigan, qui a formé les nations partenaires en matière de premiers soins, d’armes et de lutte contre les incendies et les avaries, et qui a participé à un groupe opérationnel afin de mettre l’accent sur les tactiques et les procédures requises pour faire le suivi, intercepter et effectuer l’arraisonnement de navires suspects. Le navire a aussi servi de plateforme pour l’instruction de plongée de l’UPF(A);

Environ 30 membres de l’Armée canadienne, provenant principalement du 1er Bataillon du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry basé à Edmonton, en Alberta, qui ont aidé à mettre au point l’instruction sur les tirs réels, les opérations urbaines simulées et le mentorat en matière de commandement et de contrôle dans un quartier général opérationnel interarmées.

De plus, en appui à la seconde phase de l’exercice en Jamaïque, les FAC ont activé leur centre de soutien opérationnel pour la région de l’Amérique latine et des Caraïbes pour la première fois.

2015

Exercice TRADEWINDS 2015

L’exercice TRADEWINDS 2015 s’est déroulé en deux phases distinctes du 31 mai au 9 juin à Saint-Kitts-et-Nevis et du 15 au 24 juin au Belize. Cet exercice rassemble des navires, des aéronefs et des représentants de 19 pays et d’importantes organisations régionales.

Les éléments suivants font partie de la contribution du Canada à l’exercice TRADEWINDS 2015 :

le NCSM Glace Bay entraînant des partenaires régionaux dans les domaines de la lutte contre les incendies, les premiers soins, les procédures de surveillance et d’arraisonnement des navires suspects et l’utilisation des armes;

une équipe de 15 membres  de l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) offrant un entraînement aux nations partenaires en matière de tactique de plongée individuelle et en groupes;

trente-quatre membres de l’Armée canadienne, principalement du 2e Bataillon du Royal Canadian Regiment  (2 RCR), certains codirigeant les exercices de tir réel et l’instruction sur les opérations simulées en zone urbaine et offrant un mentorat en commandement et en contrôle dans un quartier général opérationnel interarmées et d’autres participants à un entraînement sur le combat dans la jungle dirigé par la Force de défense du Belize.

2014

Exercice TRADEWINDS 2014

L’exercice TRADEWINDS 2014 était la 30e édition de cette activité et s’est déroulé du 1er au 25 juin aux Caraïbes.

L’exercice a rassemblé des navires, des aéronefs et des membres du personnel de 16 pays, notamment : Antigua-et-Barbuda, le Belize, le Canada, la Dominique, la République dominicaine, la Grenade, le Guyana, Haïti, la Jamaïque, les Pays-Bas (garde côtière néerlandaise dans les Caraïbes), Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le Suriname, Trinité-et-Tobago et les États-Unis.

La contribution des FAC à l’exercice Tradewinds 2014 consistait en les éléments suivants :

Un navire de défense côtière, le NCSM SUMMERSIDE, qui a participé à l’instruction maritime et la dirige;

Une équipe d’entraînement de plongeurs composée de treize membres de l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) pour entraîner les plongeurs des pays partenaires;

Dix-neuf membres de l’Armée canadienne pour occuper divers postes d’instruction.

Liens externes

Gouvernement du Canada

Stratégie d'engagement du Canada dans les Amériques (ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement)

Missions internationales

US South Command (page d’accueil, en anglais seulement)

Date de modification :