Exercice TRADEWINDS

Chaque année, les Forces armées canadiennes (FAC) participent à l’exercice TRADEWINDS. Il s’agit d’un entraînement que dirige l’United States Southern Command (USSOUTHCOM) dans les Caraïbes. Il réunit des partenaires dans le domaine de la défense et de la sécurité provenant de différents pays, dans le but d’améliorer la sécurité dans la région.

En voici les quatre principaux volets :

  • Réprimer le crime organisé et d’autres menaces qui touchent les populations de plusieurs pays;
  • Offrir de l’aide humanitaire et un secours aux sinistrés;
  • Intervenir rapidement lors de tout incident;
  • Renforcer les partenariats, y compris ceux conclus entre les forces militaires et les organisations civiles.

L’exercice se déroule en différentes phases afin de répondre à divers besoins en matière d’entraînement.

But

Grâce à l’exercice TRADEWINDS, les pays partenaires contribuent à renforcer la défense dans la région. Ils contrent les menaces à la sécurité et à la stabilité dans les Caraïbes en :

  • collaborant avec de multiples partenaires en sécurité afin de planifier des programmes;
  • échangeant de nouvelles pièces d’équipement et méthodes relatives à la défense et à la sécurité, y compris des moyens d’empêcher les activités illicites en mer;
  • améliorant l’échange d’information, particulièrement en ce qui concerne le trafic aérien et maritime dans les Caraïbes.
  • soutenant l’achat et l’utilisation d’équipement et de ressources qui répondent aux besoins des partenaires, et en s’assurant que ces derniers ont les moyens d’entretenir les ressources.

Contexte

En mettant en œuvre la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement, les FAC contribuent à rendre le monde plus sûr et paisible. Elles défendent également les intérêts canadiens. Puisqu’il existe des menaces qui dépassent les frontières, il importe de collaborer avec des partenaires à l’extérieur du Canada pour assurer sa sécurité.

De plus, la Stratégie d’engagement du Canada dans les Amériques met l’accent sur les aspects suivants :

  • Lutter contre l’insécurité;
  • Promouvoir la liberté, la démocratie et la primauté du droit;
  • Accroître les possibilités économiques;
  • Favoriser des relations durables.

La région

Les États des Caraïbes se trouvent le long des routes maritimes principales de l’Amérique du Nord et de l’Europe. Des pratiques commerciales illégales ont cours dans cette région et des activités criminelles dépassent les frontières. Les catastrophes naturelles représentent aussi une menace courante. La plupart des pays des Caraïbes font appel à des organismes de sécurité qui sont interreliés, mais les ressources régionales sont limitées. 

Pour cette raison, d’autres pays comme le Canada et les États-Unis ont été appelés à intervenir dans cette région en temps de crise. Ils s’y rendent pour offrir leur assistance et aider les pays touchés à mieux coopérer. Ils les aident aussi à acheter de l’équipement et des ressources.

La région des Caraïbes constitue un carrefour où de nombreux pays font des affaires. Sans être vaste, elle revêt une grande importance pour le commerce international. De nombreux partenaires en sécurité sont requis pour la surveiller et surmonter les difficultés qu’elle pose. 

Les Canadiens sont nombreux à faire du tourisme et des échanges commerciaux dans la mer des Caraïbes. Il s’agit d’une zone d’intérêt importante pour le Canada.

Déploiements antérieurs

2017

Exercice TRADEWINDS 2017

L’exercice TRADEWINDS 2017 a eu lieu du 6 au 17 juin 2017. Il s'est déroulé dans la Barbade et à Trinité‑et‑Tobago.

En tout, les FAC ont déployé environ 90 soldats et aviateurs. Ils ont compris :

  • le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Kingston, un navire de défense côtière;
  • une équipe de formation de plongeurs de l’Unité de plongeon de la flotte (Atlantique); et
  • deux contingents de six personnes de l’Armée canadienne provenant de la 2e Division du Canada et de la 5e Division du Canada.

Une équipe d’évaluation des catastrophes conjointe des FAC et d’Affaires mondiales Canada a aussi été déployée. L’équipe s'est entraînée en vue d’intervenir lors de crises humanitaires.

Durant cet exercice, 20 nations se sont entraînées pour intervenir dans les situations suivantes :

  • les catastrophes naturelles;
  • le terrorisme; et
  • les activités du crime organisé qui franchissent les frontières nationales.
2016

Exercice TRADEWINDS 2016

L’exercice TRADEWINDS 2016 comportait deux phases distinctes. La première s’est déroulée du 5 au 14 juin à la Grenade, et la deuxième, du 20 au 28 juin en Jamaïque. L’exercice prévoyait la participation de navires, d’aéronefs et de personnel provenant de plus de 20 pays et de plusieurs organisations régionales clés.  

La contribution des FAC à cet exercice consistait en ce qui suit :

  • Une équipe de l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) [UPF(A)]. Cette dernière a offert un entraînement à la plongée aux membres des pays partenaires.
  • Le NCSM Shawinigan. Les membres de ce navire ont donné aux participants des pays partenaires de l’instruction sur le secourisme, l’utilisation d’armes et la lutte contre les incendies et les avaries. Il faisait partie d’un groupe opérationnel qui se concentrait sur la façon de suivre, d’intercepter et d’arraisonner les navires suspects. Il servait aussi de plateforme pour l’entraînement à la plongée de l’UPF(A).
  • Environ 30 membres de l’Armée canadienne. Ces derniers provenaient principalement du 1er Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry basé à Edmonton, en Alberta. Ils ont aidé à élaborer plusieurs types d’entraînement : champs de tir réel, simulations d’opération en zone urbaine, et commandement et contrôle dans un quartier général opérationnel interarmées.

Les FAC ont aussi exploité leur carrefour de soutien opérationnel dans la région de l’Amérique latine et des Caraïbes pour la première fois, afin de soutenir la deuxième phase de l’exercice en Jamaïque.

2015

Exercice TRADEWINDS 2015

L’exercice TRADEWINDS 2015 comportait deux phases distinctes. La première s’est déroulée du 31 mai au 9 juin à Saint-Kitts-et-Nevis et la deuxième, du 15 au 24 juin au Bélize. L’exercice prévoyait la participation de navires, d’aéronef et de personnel provenant de 19 pays et organisations régionales clés.

La contribution des FAC à l’exercice TRADEWINDS 2015 consistait en ce qui suit :

  • Le NCSM Glace Bay. Les membres du navire ont donné aux partenaires régionaux de l’instruction sur la lutte contre les incendies, le secourisme, les procédures de suivi et d’arraisonnement des navires suspects, et l’utilisation d’armes.
  • Une équipe de 15 personnes de l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique). Cette dernière a entraîné des membres des pays partenaires à la plongée individuelle et en groupe.
  • Trente-quatre membres de l’Armée canadienne provenant principalement du 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment. Une partie de ce groupe a codirigé l’entraînement au tir, au combat en zone urbaine et à la gestion d’un quartier général opérationnel interarmées. Les autres ont pris part à un entraînement à la guerre de jungle dirigé par la Force de défense du Bélize.
2014

Exercice TRADEWINDS 2014

L’exercice TRADEWINDS a eu lieu du 1er au 25 juin 2014 dans les Caraïbes, pour la trentième fois.

L’exercice prévoyait la participation de navires, d’aéronefs et de personnel provenant de 16 pays.

La contribution des FAC à l’exercice TRADEWINDS 2014 consistait en ce qui suit :

  • Le NCSM Summerside. L’équipage de 40 marins a dirigé certains exercices maritimes et a participé à d’autres. 
  • Une équipe de 13 membres de l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique). Cette dernière a offert un entraînement aux plongeurs des pays partenaires.
  • Dix-neuf membres de l’Armée canadienne. Une partie de ce groupe a co­dirigé un entraînement au tir et aux tactiques en zone urbaine. L’autre partie a aidé à gérer les activités dans le cadre de l’exercice.

Liens externes

Gouvernement du Canada

Protection, Sécurité, Engagement : La politique de défense du Canada

Stratégie d'engagement du Canada dans les Amériques (ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement)

Missions internationales

US South Command (page d’accueil, en anglais seulement)

Date de modification :