FAQs

1) Quelles sont les normes physiques auxquelles doivent satisfaire les membres de cette unité?

Pour poser votre candidature à l’UIIC, vous devez avoir réussi l’épreuve d’aptitude physique normalisée des Forces armées canadiennes (l’épreuve FORCE).

 

2) Les membres de cette unité touchent-ils la même solde que les autres militaires?

Comme dans les autres unités des FAC, les militaires qui occupent des postes spécialisés peuvent toucher d’autres indemnités en plus de leur solde régulière. Le montant varie en fonction du poste et du niveau de compétence atteint par le militaire dans la spécialité.

 

3) En quoi l'UIIC diffère-t-elle de la FOI 2 et des autres unités du COMFOSCAN?

Bien que l’UIIC et la FOI 2 soient toutes deux des unités du COMFOSCAN, elles ont des mandats différents. Parfois, les membres de l’UIIC peuvent travailler en étroite collaboration avec d’autres ministères et organismes en vue de s’acquitter de leur mandat.

 

4) Que puis-je faire pour accroître mes chances d'être admis dans cette unité?

À part réussir l’épreuve d’aptitude physique normalisée FORCE des Forces armées canadiennes, il y a peu de choses qu’un militaire peut faire pour augmenter ses chances de réussir le processus de sélection de l’UIIC. Dans le cadre d’un processus scientifique propre à leur rôle, les candidats sont évalués en fonction des principales caractéristiques démontrant leur capacité de travailler au sein de l’UIIC et de contribuer à la réalisation du mandat de l’unité.

 

5) Quelle sera la qualité de vie de ma famille?

Les unités du COMFOSCAN imposent des exigences particulières à leurs membres et à leurs familles. En raison de la nature du travail, les militaires peuvent partir en mission à court préavis pendant de longues périodes, ce qui peut créer des situations de stress pour leurs familles.

 

6) Quelles sont les tâches quotidiennes des membres de l'unité?

En raison de la nature du travail, l’UIIC a recours à des méthodes et à des techniques spécialisées ainsi qu’à de l’équipement ultra technique. Les membres de l’UIIC doivent donc consacrer une bonne partie de leur temps à l’entraînement et à l’éducation.