L'UIIC

Mission : Mettre à la disposition du gouvernement du Canada une capacité d’intervention souple, rapide et spécialisée dans le cas d’incidents chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires (CBRN).

Tâches/mandats :Suite à la tragédie du 11 septembre 2001, la capacité d’intervention immédiate en cas d’incidents CBRN des Forces armées canadiennes (FAC) a été attribuée à une nouvelle unité spécialisée à haut niveau de préparation, la compagnie interarmées de défense nucléaire, biologique et chimique (CIDNBC). Depuis le 1er février 2006, cette unité fait partie du Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada (COMFOSCAN). En septembre 2007, elle a été rebaptisée Unité interarmées d’intervention du Canada – Incidents chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (UIIC-CBRN). L’UIIC a trois mandats clés :

  • Intervenir en cas d’incident CBRN conjointement avec d’autres éléments de l’Équipe nationale d’intervention en cas d’incident chimique, biologique, radiologique, nucléaire ou explosive (CBRNE);
  • Agir comme partie intégrante souple de la Force opérationnelle de réaction immédiate (FORI) du COMFOSCAN;
  • Offrir un soutien spécialisé dans le cadre des opérations expéditionnaires des FAC.

L’UIIC - CBRN fait partie intégrante du COMFOSCAN et offre une capacité d’intervention rapide dans le cadre des missions exécutées par les FOS à travers le monde.

Au pays, l’UIIC - CBRN est une subdivision de l’Équipe d’intervention CBRNE associée à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et responsable des opérations de lutte contre le terrorisme CBRN. En outre, ces entités fournissent un soutien CBRN direct et indirect aux opérations du COMFOSCAN.

Sur la scène internationale, l’UIIC-CBRN offre un soutien CBRN aux éléments des FAC sur tous les théâtres d’opérations.

 

Professionnalisme

L’UIIC-CBRN accepte des membres de la Force régulière ou de la Réserve des FAC, pour assumer des fonctions d’opérateurs ou de personnel de soutien. Pour poser sa candidature en vue de faire partie de l’unité, un membre des FAC doit faire preuve d’un excellent esprit d’équipe et d’une grande maturité. Il règne à l’UIIC-CBRN une atmosphère différente de celle des unités traditionnelles. Donc, les nouveaux membres de l’unité devront s’adapter aux défis que ces changements entraîneront. Normalement, les militaires qui s’intéressent à la science ou aux nouvelles technologies trouvent la transition plus facile. Les membres de l’UIIC-CBRN s’engagent à répondre aux attentes de l’unité et doivent avoir une conduite exemplaire aussi bien dans leur vie militaire que civile.

 

L’avenir

L’UIIC-CBRN est en constante évolution et ne cesse de développer les capacités particulières nécessaires pour contrer les nouvelles menaces CBRN. Les membres de l’unité maintiennent un haut niveau de préparation et de disponibilité grâce à un programme d’instruction des plus complets. Ils perfectionnent leurs compétences dans le cadre de partenariats avec d’autres organisations gouvernementales.L’unité est constituée d’une combinaison de membres de la Force régulière et de la Réserve qui font preuve d’une forte motivation, d’un grand dévouement et d’un rare professionnalisme. L’unité dirigera les démarches visant à faire du nouveau métier d’opérateur CBRN une spécialité des FAC. À mesure que l’unité prendra de l’ampleur, elle deviendra partie intégrante des Forces et pourra fournir des professionnels formés et capables d’intervenir, quelle que soit la menace.