Soutien opérationnel au Canada

Le cadre du soutien opérationnel du COIC

Le cadre du soutien opérationnel du Commandement des opérations interarmées du Canada est conçu pour être d'une souplesse maximale pouvant répondre aux exigences très variées des forces opérationnelles déployées dans le cadre d'opérations continentales et expéditionnaires.

Ses composantes essentielles sont le Groupe du soutien opérationnel interarmées des Forces canadiennes (GSOIFC) et le Groupe du soutien en matériel du Canada (GSMC). Le GSOIFC et le GSMC reçoivent des directives et du soutien au personnel du quartier général du COIC à Ottawa et se composent d’unités de soutien opérationnel situées de façon stratégique dans l’ensemble du Canada. Le GSOIFC est aussi appuyé par un réseau de carrefours de soutien opérationnel à l’étranger.

Le Groupe de soutien opérationnel interarmées des Forces canadiennes

Le GSOIFC est une formation à haut niveau de préparation qui crée des capacités opérationnelles et de soutien adaptées à la tâche. Ces capacités seront utilisées dans les théâtres d'opérations canadiennes, continentales et mondiales et le long des lignes de communication stratégiques.

Pour réaliser cette mission, les unités de soutien opérationnel au Canada accomplissent les tâches suivantes :

  • planifier et exécuter la prestation de capacités opérationnelles et de soutien au plan national pour :
    • l'activation du théâtre
    • le soutien au commandement
    • le soutien technique
    • le maintien en puissance
    • la clôture des opérations des FAC
  • déployer une vaste gamme de capacités, y compris :
    • le soutien au commandement
    • les communications
    • le génie militaire
    • les services en matière de santé
    • la police militaire
    • la logistique
    • le contrôle des mouvements
    • l'entretien de l'équipement terrestre
    • le soutien au personnel
    • la gestion des ressources
  • coordonner la prestation de matériel, d'équipement, de personnel, de fournitures et de courrier le long des lignes de communication stratégiques afin de maintenir en puissance les forces déployées; et
  • maintenir des relations d'étroite collaboration avec les partenaires de mission, les alliés de la coalition, les gouvernements et les forces armées de pays étrangers où servent les membres des Forces armées canadiennes.

Le GSOIFC, dont le quartier général se situe à la Base des Forces canadiennes (BFC) Kingston, emploie plus de 1 100 militaires et membres civils, qui sont répartis dans l'ensemble de ses formations et de ses unités à l'échelle du Canada. Le GSOIFC inclut les unités et les formations suivantes :

  • le quartier général du GSOIFC à Kingston, Ontario;
  • le Groupe des services de la Police militaire (Gp Svc PM), dont le quartier général  se trouve à Ottawa, Ontario;
  • le Régiment des transmissions interarmées des Forces canadiennes (RTIFC), basé à Kingston, Ontario;
  • 1ère Unité d'appui du génie (1 UAG), basée à Kingston, Ontario;
  • 3e Unité de soutien du Canada (3 USC), basée à Montréal, Québec;
  • 4e Unité de contrôle des mouvements des Forces canadiennes (4 UCMFC), basée à Montréal, Québec;
  • L'Unité du Service postal des Forces canadiennes (USPFC), basée à Trenton, Ontario.

Groupe des services de la Police militaire

Le Gp Svc PM, une formation sous le commandement du Grand Prévôt des Forces canadiennes, fournit du soutien de la police militaire aux opérations expéditionnaires et continentales des Forces armées canadiennes. Les unités suivantes du Gp Svc PM participent au soutien opérationnel :

  • le quartier général du Gp Svc PM, situé à Ottawa;
  • l'Unité des services de protection des Forces canadiennes, dont le quartier général est situé à Ottawa;
  • la Caserne de détention et prison militaire des Forces canadiennes à Edmonton, Alberta.

Régiment des transmissions interarmées des Forces canadiennes

Le RTIFC favorise le commandement et le contrôle efficaces des forces opérationnelles déployées dans le cadre d'opérations continentales et expéditionnaires en fournissant la connectivité et les systèmes de communication et d'information (SCI) dont elles ont besoin pour assurer des communications fiables et sécuritaires au sein du théâtre d'opérations et entre le théâtre d'opérations et le quartier général supérieur.

Le RTIFC repose sur la force professionnelle de ses militaires entraînés, qui adaptent les technologies et les concepts des SCI afin de répondre aux besoins des opérations des Forces armées canadiennes à l'échelle mondiale. Parmi les services offerts :

  • établir et maintenir des réseaux déployables de radio, de téléphone et de transmission de données;
  • fournir du soutien pour les systèmes d'information aux forces opérationnelles déployées par l'entremise d'un bureau de service au carrefour de soutien des réseaux en déploiement, ouvert en tout temps;
  • mener la mise en œuvre de systèmes de communication et d'information conçus selon les besoins des forces opérationnelles déployées;
  • planifier et bâtir des systèmes de communication stratégiques, comprenant des réseaux de communications par fibres optiques pour les installations des Forces armées canadiennes au Canada et à l'étranger;
  • offrir un soutien de transmissions facilement déployable pour des groupes d'intervention rapide comme :
    • l'équipe d'intervention en cas de catastrophe (EICC);
    • les équipes d'activation dans le théâtre;
    • les forces opérationnelles qui sont déployées pour mener des opérations d'évacuation des non-combattants.

Groupe de soutien en matériel du Canada

Le Groupe de soutien en matériel du Canada (GSMC) est une formation subalterne du GSOIFC. Il fournit du soutien au niveau opérationnel en offrant des services de logistique attribués et du matériel aux FAC et au ministère de la Défense nationale.

Le GSMC se compose des unités statiques suivantes :

  • le 7e Dépôt d'approvisionnement des Forces canadiennes à Edmonton, Alberta;
  • le 25e Dépôt d'approvisionnement des Forces canadiennes à Montréal, Québec;
  • le Dépôt de munitions des Forces canadiennes Bedford, à Bedford, Nouvelle-Écosse;
  • le Dépôt de munitions des Forces canadiennes Dundurn, à Dundurn, Saskatchewan;
  • le Dépôt de munitions des Forces canadiennes Rocky Point, près de Victoria, Colombie-Britannique;
  • le Dépôt de munitions des Forces canadiennes du détachement Angus à la BFC Borden, Ontario.
Date de modification :