Opérations de protection du territoire canadien

people with snowmobiles

Members of 2nd Battalion, Princess Patricia's Canadian Light Infantry (2 PPCLI) start their snowmobiles for an expedition to the Mount Pelly during Operation NUNALIVUT in Cambridge Bay, Nunavut on March 4, 2018.

Les Forces armées canadiennes (FAC) jouent un rôle clé lorsqu’il s’agit d’exercer surveillance et contrôle sur le territoire canadien. Elles patrouillent en permanence dans le ciel de la masse terrestre du Canada et dans celui de ses approches aériennes et maritimes. Les FAC collaborent avec le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD), qui est leur allié et leur partenaire en matière de défense, pour veiller sur le territoire. Les FAC se tiennent aussi à l’affût pour de toute menace pouvant provenir de l’intérieur et de l’extérieur des frontières de notre pays.

Le Canada est un pays arctique, et le Nord est au cœur de son histoire et de son identité nationale. Les territoires du Nord contiennent plus de 40 p. 100 de sa masse terrestre et 25 p. 100 des terres arctiques mondiales. Le Canada a aussi un littoral arctique de 162 000 kilomètres de longueur.

Les opérations des FAC dans le Nord

Les FAC font partie intégrante du Nord depuis plus de 100 ans. Elles y ont une présence permanente – un quartier général et des détachements – dans tous les territoires septentrionaux. Les FAC appuient la région de diverses façons. En effet, elles :

  • mènent des opérations régulières pour manifester la présence canadienne dans le Nord;
  • appuient d’autres ministères fédéraux;
  • exécutent des patrouilles régulières (terre, mer et air);
  • surveillent et contrôlent l’espace aérien du Nord en utilisant le réseau du NORAD;
  • exécutent et coordonnent les missions aériennes et maritimes de recherche et de sauvetage (SAR);
  • entretiennent le poste de réception des renseignements d’origine électromagnétique, à la Station des Forces canadiennes (SFC) Alert, l’endroit le plus au nord du globe où des humains vivent à longueur d’année.

Appuyer les opérations dans le Nord

Les FAC exécutent des opérations chaque année pour entretenir et approvisionner des systèmes de défense et des unités des transmissions essentiels dans le Nord.

L’opération NEVUS veille à ce que le Système de transmission de données dans l’Extrême‑Arctique soit toujours en bon état de marche. L’Aviation royale canadienne (ARC) y amène du personnel, de l’équipement et des outils pour inspecter et entretenir une chaîne de répéteurs hertziens dans tout l’Arctique. Ces répéteurs transmettent des données importantes au gouvernement fédéral à Ottawa.

Deux fois par année, l’ARC apporte aussi des approvisionnements pour reconstituer les stocks de la Station des Forces canadiennes (SFC) Alert. Cette mission s’appelle « opération BOXTOP ». Les installations de la SFC Alert sont aussi utilisées par Environnement Canada. Cette station est l’emplacement habité en permanence le plus au nord de la planète. Seulement 817 kilomètres la séparent du pôle Nord géographique.

Collaborer avec les partenaires

Trois paliers de gouvernement (fédéral, provincial et territorial) se sont alliés pour desservir le mieux possible la population du Nord et gérer les ressources de ce dernier. Les chefs et les populations du Nord ont tous un rôle à jouer dans cette alliance. Les liens établis avec les collectivités autochtones renforcent la communication avec le reste du pays.

Les FAC collaborent de près avec plusieurs groupes gouvernementaux pour remplir leur mandat dans le Nord. Elles s’associent également avec des partenaires pour garantir la sécurité et la sûreté dans la région. Les autres ministères et organismes se préoccupant de la souveraineté, des interventions en cas de catastrophe, de la lutte contre le trafic de drogues, de la contrebande et des opérations de lutte contre le terrorisme sont :

  • la Garde côtière canadienne (GCC);
  • la Gendarmerie royale canadienne (GRC);
  • le ministère des Pêches et des Océans (MPO);
  • Environnement et Changement climatique Canada;
  • Sécurité publique;
  • Parcs Canada;
  • les gouvernements du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut.

L’Armée canadienne (AC)

L’Armée canadienne a déjà entreposé de nombreuses ressources dans tout l’Arctique, et elle en possède d’autres qu’elle peut envoyer dans le Nord sur-le-champ.

Quatre groupes-compagnies d’intervention dans l’Arctique (GCIA) ont été constitués pour exécuter les opérations de protection de la souveraineté dans tout le Nord canadien. Ils se composent surtout de membres de la Réserve de l’Armée canadienne et ils sont appuyés par la Force régulière. Les quatre GCIA sont toujours à un haut niveau de disponibilité opérationnelle. Deux servent aux déploiements d’été, et les deux autres, aux déploiements d’hiver.

Le MDN et Ressources naturelles Canada ont créé ensemble le Centre d’entraînement des FC dans l’Arctique (CEFCA), à Resolute Bay au Nunavut. C’est un endroit permanent et stratégique d’où les FAC affirment leur présence dans tout l’Extrême-Arctique. Les FAC y mettent en place d’avance de l’équipement et des véhicules militaires. C’est aussi un poste de commandement pour les opérations d’urgence et les interventions en cas de catastrophe à l’appui des autorités civiles.

La compagnie « C » du Loyal Edmonton Regiment est basée à Yellowknife. Elle relève du 41e Groupe‑brigade du Canada, basé à Edmonton (Alberta). C’est la première compagnie de la Réserve de l’Armée de terre à être déployée à une latitude aussi septentrionale que celle de Yellowknife. La compagnie s’entraîne à fonctionner dans le rigoureux environnement arctique. Elle est là pour appuyer d’autres formations et unités des FAC et des ministères fédéraux.

Les Rangers canadiens constituent une sous‑composante de la Force de réserve des FAC. Ce sont les yeux et les oreilles des FAC dans les régions peu peuplées du pays. À longueur d’année, ils manifestent concrètement la présence des FAC dans l’Arctique canadien. Ils exécutent des patrouilles de protection de la souveraineté et de surveillance, recueillent des données locales revêtant une importance militaire, apportent des connaissances et une expertise locales aux opérations annuelles, prennent part aux opérations SAR et fournissent une aide aux autorités fédérales, provinciales, territoriales et municipales. Les Rangers canadiens vivent dans plus de 200 collectivités. Ils parlent 26 dialectes et langues, dont beaucoup sont autochtones. Il y a environ 5 000 Rangers canadiens répartis entre 179 patrouilles, dont chacune comprend au moins huit membres.

Marine royale canadienne (MRC)

La MRC joue un rôle clé lorsqu’il s’agit de protéger la souveraineté du Canada. Elle le remplit en exécutant des opérations et des patrouilles régulières dans les eaux septentrionales du Canada. La MRC aide aussi d’autres ministères fédéraux à faire respecter les lois nationales et le droit international.

La MRC envoie des frégates de la classe Halifax ou des navires de défense côtière de la classe Kingston faire des patrouilles de protection des pêches, ou « FISHPAT ». Celles-ci sont exécutées en vertu d’une entente entre le MDN et le MPO. Les navires accordent leur appui au MPO en surveillant les bateaux et les bâtiments de pêche. Les fonctionnaires du MPO font respecter les règlements sur la pêche dans les eaux canadiennes.

Deux centres des opérations de la sûreté maritime (COSM) sont installés à Halifax (N.‑É.) et à Esquimalt (C.‑B.), d’où ils exercent une surveillance sur les eaux arctiques. Le personnel des COSM vient de cinq principaux organismes partenaires veillant eux aussi à assurer la sécurité maritime :

  • l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC);
  • le MDN et les FAC;
  • le ministère des Pêches et des Océans (MPO);
  • la Garde côtière canadienne (GCC);
  • la GRC;
  • Transports Canada.

Aviation royale canadienne (ARC)

L’ARC exécute des patrouilles aériennes pour surveiller et défendre l’espace aérien du Canada et des États‑Unis, y compris dans le Nord où elle appuie aussi les missions SAR et d’autres opérations.

Le 440e Escadron de transport est la seule unité de vol de l’ARC basée dans le Nord, plus précisément à Yellowknife, et il relève de la 8e Escadre Trenton (Ontario). L’escadron est doté de quatre avions CC138 Twin Otter avec lesquels il transporte des personnes et du matériel dans tout le Nord. Ces avions exécutent des opérations « hors aéroport » sur des skis en hiver et avec des pneus adaptés au sol de la toundra, en été. L’ARC envoie aussi des avions CP140 Aurora à long rayon d’action exécuter des patrouilles aériennes régulières pour surveiller les activités ayant cours dans le Nord.

La SFC Alert relève elle aussi de l’ARC par l’intermédiaire de la 8e Escadre Trenton (Ontario). Elle est munie d’un système de géolocalisation qui lui permet de situer l’endroit où une personne ou un objet se trouve à la surface du globe. Ce système l’aide à appuyer les opérations SAR. La SFC Alert soutient par ailleurs Environnement Canada, les chercheurs travaillant dans l’Arctique et d’autres opérations.

L’ARC entretient des emplacements d’opérations avancés (EOA) destinés aux avions de chasse, de concert avec le NORAD. Les EOA servent à envoyer des aéronefs du NORAD à des lieux reculés de l’Arctique. Ils comprennent des bandes d’atterrissage ainsi que des bâtiments servant à l’entreposage d’approvisionnements et à la maintenance.

Liens connexes

Opération NANOOK

Opération NUNALIVUT

Opération NUNAKPUT

Opération NEVUS

Force opérationnelle interarmées (Nord)

Rangers canadiens

Partenaires membres du gouvernement du Canada

Garde côtière canadienne

Patrimoine canadien

Environnement et Changement climatique

Ministère des Pêches et des Océans

Affaires autochtones et du Nord Canada

Parcs Canada

Sécurité publique Canada

Gendarmerie royale du Canada

Transports Canada

Partenaires territoriaux et autochtones

Gouvernement des Territoires du Nord‑Ouest

Gouvernement du Nunavut

Gouvernement du Yukon

Arctic Athabaskan Council (anglais seulement)

Conseil circumpolaire inuit (anglais seulement)

Partenaires internationaux

Marine royale danoise (anglais seulement)

United States Northern Command (anglais seulement)

Garde côtière américaine (anglais seulement)

United States National Ice Centre (anglais seulement)

Conseil de l’Arctique (anglais seulement)

Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD)

Date de modification :