L’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC)

Vidéo / Le 10 septembre 2014

Description

Oahu, Hawaii

Vue aérienne du port.

Les navires de marines de divers pays participant à l’exercice RIMPAC entrent et sortent du port.

Un sous-marin canadien compte parmi ces navires.

Des marins embarquent sur les navires.

Le général Tom Lawson, chef d’état-major du Canada, vient accueillir les participants.

Ensuite, un montage vidéo présente les navires, les bateaux, les chars, les avions, les forces terrestres et les hélicoptères qui participent à l’exercice.Les dernières images montrent les participants, qui quittent Hawaii par voie aérienne ou maritime.

Environ 1 000 membres des trois éléments des Forces canadiennes participent à l’exercice multinational et interarmées Rim of the Pacific (RIMPAC) 2014 qui a eu lieu du 26 juin au 1 août près des îles hawaïennes. Organisé et coordonné par la troisième flotte de la marine américaine, l’exercice RIMPAC offre à des hauts dirigeants des Forces canadiennes l’occasion d’exercer des fonctions de meneurs, et accroît la capacité du Canada de travailler avec d’autres pays de la région de l’Asie-Pacifique. Des forces militaires de l’Australie, de Brunei, du Canada, du Chili, de la Colombie, de la France, de l’Inde, de l’Indonésie, du Japon, de la Malaisie, du Mexique, des Pays-Bas, de la Nouvelle Zélande, de la Norvège, de la République populaire de Chine, du Pérou, de la République de Corée, de la République des Philippines, de Singapour, de Tonga, du Royaume-Uni et des États-Unis prennent part à l’exercice RIMPAC 2014.

RIMPAC, le plus important exercice naval international, vise à préparer les forces militaires à collaborer dans le cadre de toute une gamme de missions allant de l’aide humanitaire aux opérations de combat. À ses débuts en 1971, l’exercice RIMPAC avait lieu annuellement et prend place tous les deux ans depuis 1974. Le fait que l’exercice ait lieu depuis si longtemps démontre à quel point il est utile de rassembler des forces de divers pays afin qu’elles puissent s’entraîner ensemble et améliorer leur capacité de fonctionner dans un environnement interarmées et multinational. Le Canada, l’Australie et les États-Unis participent à l’exercice RIMPAC depuis sa création.

Date de modification :